Bio et cancer : la grande confusion des titres de presse
article

Bio et cancer : la grande confusion des titres de presse

Réservé à nos abonné.e.s
Relayant une étude sur les liens entre alimentation bio et réduction des risques de cancer, de nombreux médias ont semé la confusion. Au point que la co-autrice de cette étude s'est dit "outrée" par le traitement médiatique.

"Manger bio réduit de 25 % le nombre de cancers." L'affirmation a fait les titres de plusieurs médias, suite à la  publication, lundi 22 octobre, d'une étude dans la revue scientifique JAMA Internal Medicine. Enquête selon laquelle une diminution des risques de cancer a été observée chez des consommateurs "réguliers" d'aliments bio par rapport à ceux qui en consomment moins souvent. 

titres affirmatifs, voire engagés

Ainsi, le quotidien Le Monde relayant cette étude, titre de façon catégorique : "L'alimentation bio réduit significativement les risques de cancer."

...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Cigarette électronique et querelles fumeuses

Une étude contestée de 60 Millions de consommateurs

Xavier Gorce : "Le Monde se trompe" en s'excusant

Il tente d'expliquer son dessin à Arrêt sur images

Quillette, le média qui cite la science comme ça l'arrange

Le Point traduit fréquemment les articles de ce site australien et libertarien

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.