Bikini et tabassage "religieux" : L'Union de reims met le feu...
article

Bikini et tabassage "religieux" : L'Union de reims met le feu...

... et recule en douce

Réservé à nos abonné.e.s
L'Union de Reims met le feu et puis s'en va. En révélant samedi qu'une jeune femme en bikini avait été agressée dans un parc mercredi par plusieurs jeunes filles tenant un discours "aux relents de police religieuse", le quotidien a déclenché une vive polémique, récupérée par la droite, l'extrême droite et une partie de la fachosphère. Sauf que voilà : L'Union a depuis corrigé ses propos et le parquet de Reims souligne que "ni la victime, ni les auteures de coup n'ont fait état lors des auditions d'un mobile religieux ou moral".

Capture du "live" de L'Union, 26/07/2015

"Mercredi après-midi, une Rémoise de 21 ans accompagnée de deux amies se prélasse en maillot de bain au parc Léo-Lagrange. Cinq jeunes filles originaires de différents quartiers de la ville passent à proximité". Ainsi commence le récit fait par L'Union, samedi, d'une altercation entre plusieurs jeunes filles mercredi 22 juillet, dans un parc municipal de la ville de Reims. "L’une d’elles se détache du groupe. Voir cette femme qui bronze au soleil, allongée dans l’herbe, semble contraire à sa morale et sa conception des bonnes mœurs car elle vient lui reprocher sa tenue légère jug...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.