Bataille autour d'une fake news de violences policières
article

Bataille autour d'une fake news de violences policières

Réservé à nos abonné.e.s
Le journaliste David Dufresne accusé à tort d'avoir relayé une fausse photo de blessé dans une manifestation de Gilets jaunes : c'est ce qui s'est passé lundi soir sur le plateau de "C à Vous", via le syndicaliste policier David Le Bars.

Ainsi David Dufresne aurait commis une fâcheuse erreur dans l'un de ses signalements de violences policières? Le réalisateur et journaliste indépendant, qui recense depuis le mois de décembre sur son compte Twitter les photos et vidéos de personnes blessées par la police dans les manifestations de Gilets jaunes (voir notre émission) a été accusé lundi 28 janvier, sur le plateau de C à Vous, de verser dans la fake news. David Le Bars, secrétaire général du Syndicat des commissaires de la police nationale, a déclaré sur le plateau : "On a vu qu'à Toulouse il y avait une fake news avec une personne qui prétendait avoir été gravement agressée, mais qui s'était brûlée avec sa cigarette électronique deux ans avant."  Une fake news ...

Il vous reste 84% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.