Avec Jérôme Safar, le rebelle socialiste de Grenoble
reportage

Avec Jérôme Safar, le rebelle socialiste de Grenoble

"Et d'abord, depuis quand Mélenchon est écologiste ?"

Réservé à nos abonné.e.s
Attaques. Contre-attaques. En maintenant aux municipales de Grenoble sa liste au second tour – contre l’avis du Parti socialiste qui lui a retiré son investiture, voir notre reportage d'hier – Jérôme Safar entend défendre son programme avec une équipe motivée. Non il n’est pas un homme seul et déçu comme l’affirme la tête de liste Eric Piolle qui rassemble écolos, Parti de gauche et mouvements citoyens. Safar s’affiche en homme libre et attaque le projet du camp adverse. Qui réplique aussi sec.

"J’ai renversé la table pour vous, pas pour moi". La foule agglutinée dans le local de campagne de Jérôme Safar écoute religieusement le candidat socialiste entré en rébellion. Pourquoi avoir refusé la fusion ? Il ne voulait pas de "cette alliance improbable" avec les écolos et le Parti de gauche, avec qui il n’est d’accord sur rien. Il n’a pas apprécié le déroulé des négociations. Trop de pression de l’appareil parisien. Même Jean-Marc Ayrault s’en est mêlé. Et puis il ne fut question que de boutique, de cuisine, du nombre de places sur la liste. Eric Piolle n’a pas parlé proje...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.