Aux Échos, marre des éditos incendiaires de Le Boucher
article

Aux Échos, marre des éditos incendiaires de Le Boucher

Réservé à nos abonné.e.s
Nombre de journalistes de la rédaction des Échos sont de plus en plus agacés par les chroniques de l’éditorialiste-star Éric Le Boucher, dont ils estiment qu’elles nuisent à l’image du quotidien économique. Certains déplorent également que la direction du journal les mène parfois très au-delà de sa ligne éditoriale traditionnellement libérale, jusqu’à un soutien politique du gouvernement.

Depuis quelques semaines, l’un des éditorialistes historiques des Échos (mais aussi éditorialiste chez l’Opinion, et dans Slate dont il est cofondateur), Éric Le Boucher, multiplie les éditoriaux appelant à la reprise la plus rapide possible du travail. Et tant pis pour les personnes âgées. "La certitude est qu'il faut économiquement, psychologiquement, politiquement, sortir du confinement. Cela signifie qu'on doit en revenir à la stratégie de l'immunité collective et accepter les morts qui vont avec", enjoint-il le 10 avril. "La préservation de la vie est un principe sacré, mais le retour au travail et la défense des libertés individuelles, qui fit tant de morts, représentent aussi une valeur humaine." Le 17 avril, Le Boucher s’inquiète qu...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.