Aubry, Abiker et le rap
Brève Vidéo

Aubry, Abiker et le rap

Faut-il aimer le rap pour parler à la jeunesse ?

C'était le dilemme de la semaine pour Martine Aubry. La première secrétaire du PS a cité Kool Shen (un des deux membres du groupe NTM) dans un discours prononcé lors d'une rencontre avec les jeunes socialistes. Mais face aux caméras du Petit journal de Canal +, Aubry a demandé de l'aide à ses conseillers pour citer un des titres du rappeur, montrant ainsi que sa citation relevait avant tout d'un artifice de com'. David Abiker n'a pas manqué l'occasion de le lui faire remarquer lors de l'émission Semaine critique vendredi 8 avril.

"Pourquoi vous vous laissez faire par vos conseillers ?" s'interroge Abiker. Aubry s'en sort en bottant en touche avec un laïus sur "les cultures urbaines" sans véritablement répondre sur l'artifice de com'. Et sur un plateau où la parole est très limitée en raison du grand nombre de participants, Aubry a tout le loisir de déployer...

sa langue de bois sans qu'Abiker puisse véritablement la contredire picto


Aubry aime le rap ? Ses conseillers aussi. Si vous avez raté la séquence du Petit journal, regardez comment la première secrétaire du PS a toutes les peines du monde...

picto à échapper à la question sur ses références rap.

L'une des spécialistes du "parler jeune", c'était l'ex-secrétaire d'Etat au logement, Fadela Amara. Relisez la chronique de Sherlock Com' qui lui était consacrée : "Fadela Amara ou la langue de bois version 9.3 "

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.