Attentat en Isère : Europe 1 apprend à la femme du suspect qu'il a été arrêté
article

Attentat en Isère : Europe 1 apprend à la femme du suspect qu'il a été arrêté

Une journée d'info continue

Réservé à nos abonné.e.s
Les spectateurs des chaînes d'information en continu y sont désormais habitués : les attentats sur le sol français sont l'occasion de commentaires à chaud plus ou moins précis, et d'interviews plus ou moins inspirées de témoins qui ont plus ou moins rapport avec les faits. L'obligation de "meubler" y est pour beaucoup. L'attaque d'une usine Air Products aujourd'hui en Isère, au cours de laquelle une personne a été décapitée, n'a pas dérogé à la règle. Petite compilation du pire. (Au cours de la même journée, deux autres attentats ont provoqué respectivement au moins 27 morts en Tunisie, et au moins 25 morts dans une mosquée chiite au Koweit.

Europe 1, plus fort que la police ? Ce vendredi 26 juin, la course au témoignage exclusif a conduit Europe 1 à franchir un palier. Un journaliste de la radio a ainsi appris, lors d'une interview, à la femme du principal suspect de l'attaque de l'usine Air Products, Yassin Salhi, un livreur de 35 ans, que son mari avait été arrêté, et qu'il était soupçonné d'avoir commis un attentat. La station a ensuite diffusé à l'antenne sa réaction, pleurs compris.

"Je sais pas ce qu'il se passe, j'allume la télé là. Ils l'ont arrêté ?" demande-t-elle, contactée par téléphone aux alentours de 10h. "Oui", lui co...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Question d'enfant à Macron : les médias trompent deux fois

Le président n'a pas répondu sèchement à un élève de CM2, mais il a menti sur l'accueil des Afghans

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.