Après trois ans de Drahi, le "très haut dépit" de Libé
enquête

Après trois ans de Drahi, le "très haut dépit" de Libé

Assemblée générale de salariés, double page critique sur le patron dans le journal

Réservé à nos abonné.e.s
Mais où va Libé ? Trois ans après son rachat par le milliardaire Patrick Drahi, l‘avenir du quotidien semble toujours aussi flou pour ses salariés

.

"Voilà des mois que la direction fait miroiter un plan d’investissement. Un plan pour l’instant obscur, sans enveloppe financière, sans objectifs clairs et sans date de mise en œuvre" s’inquiétaient les élus du personnel de Libération en fin de semaine dans un communiqué adressé aux salariés. Faute de réponse, ce lundi midi l’équipe de journal s’est réunie en assemblée générale pour faire entendre sa voix et tenter d’obtenir des réponses.

"Il y a un sentiment de lassitude, de fatigue, d’abattement", explique Willy Le Devin, journaliste et secrétaire du comité d’entrepr...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.