Après la "Manif pour tous", les "Crèches pour tous"
enquête

Après la "Manif pour tous", les "Crèches pour tous"

Ce que leur médiatisation doit à Robert Ménard, et à Civitas

Réservé à nos abonné.e.s
Banale décoration ou symbole religieux inapproprié ? De la Roche-sur-Yon à Béziers, le feuilleton des crèches de Noël dans les espaces publics semble en passe de devenir le marronnier des fêtes de Noël version 2014. Ce n'est pourtant pas la première fois qu'un élu se voit sommé de retirer une crèche installée dans un espace public. Si la médiatisation bat son plein, c'est plutôt grâce à l'efficacité médiatique de l'équipe de Robert Ménard, maire de Béziers, et au lobbying de réseaux catholiques professionnalisés par les manifestations contre le mariage pour tous.

Quelques personnages installés sur un tapis de paille, derrière une vitre : la crèche installée dans la mairie de Béziers n'est certainement pas une oeuvre majeure, mais elle est devenue en quelques jours le symbole des fêtes de Noël le plus médiatisé de France.

Bfm Crèche Béziers

La crèche de Béziers, ici filmée par les caméras de BFM le 05 décembre

La crèche de Béziers a commencé sa percée médiatique dans une dépêche AFP (ici, reprise sur le site de l'Obs), avant de mobiliser les rédactions des chaînes d'information en continu de BFM (qui en a fait son "débat du jour" avec comme invités l...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.