Appel aux représailles contre des recruteurs apparus dans un doc
enquête

Appel aux représailles contre des recruteurs apparus dans un doc

Le réalisateur de "la gueule de l'emploi" : "il ne faut pas se tromper de cible"

Réservé à nos abonné.e.s
De l'impact imprévisible d'un documentaire efficace. "La gueule de l'emploi", diffusé sur France 2 jeudi 6 octobre, n'en finit pas de faire réagir. De nombreux articles ont déjà été consacrés à ce documentaire révélant les méthodes d'un cabinet de recrutement. On y voit une dizaine de postulants à un emploi de "conseiller assurance" subir nombre de petites humiliations, et des entretiens musclés, en espérant décrocher un salaire fixe équivalent au SMIC. "La gueule de l'emploi" illustre la violence du monde du travail.



Dernière réaction après la diffusion du reportage : la création d'un site web rendant publiques les coordonnées de certains des recruteurs présents à l'image. Objectif ? Exprimer "la gêne, la colère ou le dégoût" directement aux recruteurs apparaissant dans le documentaire, en les contactant par téléphone chez eux, sur leur lieu de travail ou en imprimant "des affiches et des flyers" afin "de les déposer dans les zones géographiques où vivent ces personnes". Une initiative condamnée par le réalisateur du documentaire, Didier Cros.


Une session de recrutement, comme si vous y étiez. Le réalisateur Didier Cro...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.