Antoine Léaument, vidéaste de 27 ans, sherpa de Mélenchon sur YouTube
Brève Vidéo

Antoine Léaument, vidéaste de 27 ans, sherpa de Mélenchon sur YouTube

C’est l’artisan du succès de la chaîne YouTube de Jean Luc Mélenchon.

Antoine Léaument, 27 ans a dévoilé son identité dans un entretien accordé au site Business Insider. Jusqu’ici le jeune homme chargé de la com’ numérique de Mélenchon s’abritait sous un pseudo. C’est sous le nom d’"Antoine Nicolas" qu’il avait répondu pour l'instant aux sollicitations des différents médias. Pourquoi? "J'avais un doute sur le fait d'apparaître publiquement. Être vu comme un proche de Mélenchon, ça peut poser des problèmes pour certains types d'emplois", explique à Business Insider Léaument, également auteur d'un blog dont nous vous parlions notamment ici et ici.

Son visage rappellera peut-être quelque chose à certains. Depuis quelques mois, il s’affiche face caméra sur sa propre chaîne YouTube, le Bon Sens, sur laquelle, le jeune homme commente l’actualité politique à sa façon. Le 13 janvier, il y publiait une vidéo dans laquelle il parodiait, tasse de café à la main, la chaîne youtube de Florian Philippot. Une parodie qu’il concluait d’une pique à l’égard du vice président du FN : “Bon je suis obligé de vous l’avouer, la cafet', c’est aussi le lieu où on regarde des vidéos de Mélenchon sur Youtube, et on essaie de copier parce que c’est vraiment trop fort ce qu’il fait."

Philippot, "il a copié"

La vidéo a été visionnée 65 000 fois en deux semaines sur YouTube et reprise par les Inrocks. Pour autant, le jeune militant-youtubeur s’était gardé de préciser qu’il était par ailleurs responsable de la chaîne YouTube du candidat de la France insoumise "Je voulais l'annoncer tôt ou tard... L'idée était plus de faire la surprise un jour, de faire venir Jean-Luc à un moment sur ma chaîne [youtube] ! Ça aurait été marrant." Marrant ? Mais pas seulement. Léaument n’a pas son pareil pour faire décoller les vues et rameuter des abonnés sur la chaîne de son candidat. "Il n'y a pas de secret, je regarde des vidéos YouTube, et Jean-Luc regarde des vidéos YouTube". Pas de secrets, mais quelques codes de la communauté YouTube que Léaument et son candidat ont su s’approprier. Le jeune homme explique : "Je sais que dans certaines équipes de candidats à la présidentielle on considère que dire «pouces bleus», ce serait un «abaissement» de la fonction présidentielle (…) C'est des gens qui n'ont rien compris et qui méprisent la trentaine de millions de personnes qui vont sur YouTube chaque mois. Tant pis pour eux."

Les appels du pied du compte Twitter de Mélenchon à la communauté du forum-18-25 ans ? C’est lui aussi. "Je n'étais pas au courant de la réputation sulfureuse du forum. Mais en réalité c'est plutôt une bonne chose qu'on ne l'ait pas su avant, car je ne sais pas si on l'aurait fait sinon", explique-t-il. Quant au fait que Philippot lui aussi se soit mis à multiplier les clins d'oeil au forum 18-25 ans ? Léaument estime : "Florian Philippot fait ça sur un mode extrêmement racoleur, qui me donne l'impression qu'ils se sont sentis débordés par la montée du soutien en notre faveur (...) Il a copié ce qu'on a fait."


L'occasion de regarder nos "Classe Télé" : Philippot VS Mélenchon : "On dirait deux youtubeurs de 18 ans" et Mélenchon : youtubeur pour de vrai ou pour de faux ?

L'occasion de regarder aussi notre émission : "Mélenchon a explosé l'extrême droite sur YouTube" et de lire notre enquête : Comment "cyber Méluche" est devenu le premier youtubeur politique de France


Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.