Antisémitisme des musulmans : un sondage médiatisé... et critiqué
article

Antisémitisme des musulmans : un sondage médiatisé... et critiqué

"Il existe un complot sioniste à l'échelle mondiale" : oui ou non ?

Réservé à nos abonné.e.s
Vous n'avez pas pu y couper : le mois dernier, un sondage sur l'antisémitisme commandé par le think tank libéral Fondapol à l'Ifop semblait démontrer l'émergence d'un "nouvel antisémitisme" dans la population musulmane et sa persistance chez les sympathisants FN. Problème : pour la sociologue – notamment spécialiste de l'extrême-droite et du racisme – Nonna Mayer, le sondage en question accumule les (gros) soucis méthodologiques, de la faiblesse de l'échantillon à une mauvaise formulation des questions.


"Les résultats d'une double enquête d'opinion semblent confirmer l'hypothèse d'un "nouvel antisémitisme" dans la population musulmane, et battre en brèche l'idée d'une "normalisation" chez les sympathisants du FN." Réalisé pour le think tank Fondapol, libéral et proche de l’UMP, le sondage sur l’antisémitisme de l’Ifop publié le 14 novembre dernier a été repris un peu partout. Entre autres : une dépêche AFP relayée par la plupart des sites d’info (comme ici ou ), une pleine page dans Libé, un long papier avec le détail des chiffres sur LeMonde.fr, et des reprises sur France Culture ou...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.