Alors, 5% de profs "décrocheurs", vrai ou faux ?
article

Alors, 5% de profs "décrocheurs", vrai ou faux ?

Sources contradictoires au ministère

Réservé à nos abonné.e.s
C'est un chiffre qui fait bondir les enseignants, et acquiescer les parents d'élèves insatisfaits. 5% des profs auraient "décroché" depuis le confinement et ne seraient pas revenus en classe, selon l'Opinion, Le Figaro ou encore France 2. Pour Le Monde, c'est faux : le chiffre serait gonflé et comprendrait notamment les arrêts maladie. Mais Le Figaro persiste et signe. ASI a tenté de comprendre.

Y a-t-il vraiment eu 5% d'enseignants "décrocheurs" depuis le confinement ? Autour de cette question, et de cette statistique qui peut paraître insignifiante, est née une vraie polémique. Tout part de L'Opinionqui assure dans une phrase un peu floue que, selon l’Éducation nationale, 5 à 6% des professeurs auraient cessé de faire cours à leurs élèves, et ne seraient pas retournés en classe après le déconfinement.

Deux jours plus tard, une enquête de France 2, plus précise, assure que "selon [ses] informations, confirmées par le ministère de l’Éducation, 4 à 5 % des enseignants dans le pub...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.