Agresseurs de Beaune : des "gens du voyage" ? Aux origines de la (fausse) rumeur.
article

Agresseurs de Beaune : des "gens du voyage" ? Aux origines de la (fausse) rumeur.

Où l’on découvre que Valeurs Actuelles pompe Fdesouche

Réservé à nos abonné.e.s
Juste après l'arrestation des suspects de la fusillade de Beaune, alors que la circonstance aggravante de racisme était retenue, une rumeur selon laquelle les agresseurs étaient "issus de la communauté des gens du voyage" est venue semer le trouble. Relayée par des médias traditionnels, portée en triomphe par la fachosphère qui a relancé la thèse d'une "règlement de compte", elle ne reposait cependant sur rien.

Est-on condamné à voir ressurgir encore et encore la thèse d’un règlement de comptes à Beaune ? Vendredi 11 août, l’arrestation dans les Bouches-du-Rhône de deux suspects, accusés d’avoir tiré sur sept jeunes à Beaune, avec les chefs d’accusation de "tentative d’assassinats et violences aggravées en raison de l’appartenance, vraie ou supposée, des victimes à une origine ethnique" est venue lever l'ambiguïté qui  pesait jusqu'ici sur les mobiles de la fusillade, entre motivation raciste et règlement de comptes (lire notre article).

Mais dès le lendemain, une information nouvelle se répand. Les agresseurs, selon plusieurs médias, seraient "issus de la communauté des gens du voyage". Cette indication a d'abord été diffusée par La Provence,...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.