8500 euros, prix d'une conférence de François Lenglet
Brève

8500 euros, prix d'une conférence de François Lenglet

A 8 500 euros la conférence, le beurre dans les épinards de François Lenglet peut être savoureux estime le site Acrimed qui relaie une information publiée dans le quotidien régional l’Est éclair. En effet, le journaliste économiste qui exerce à la fois sur France 2 et RTL est attendu en décembre à Troyes pour une conférence sur l’opportunité – ou non – de réindustrialiser la France avec, à la clé, un gros chèque. Un chèque pas si gros, se défend Lenglet dans un courrier adressé à l’Est éclair.
Ce n’est pas à proprement parler un ménage. Pour autant, la prestation de François Lenglet, attendu à Troyes le 4 décembre prochain, fait "jaser" selon le quotidien l’Est éclair repris aujourd’hui par le site Acrimed. Le journaliste de France 2 – qui tient également une chronique quotidienne sur RTL – donne en effet une conférence autour du thème "industrie-service : le match du siècle". Prix de la prestation, payé par Le Cercle des services, club de patrons d'entreprises de services de l'Aube, qui invite Lenglet : 8 500 euros. Une somme en partie financée par de l’argent public selon le quotidien puisque ce club reçoit les subventions de différentes collectivités.

Mis en cause, Lenglet a tenu à se justifier en envoyant ses explications à l’Est éclair. Selon lui, il ne touchera que la moitié du chèque final. Il affirme également que son contrat de travail avec France 2 l’autorise à intervenir "dans le prolongement de [son] activité d’essayiste". Il estime enfin qu’"une conférence, c’est un travail, au même titre qu’un livre ou un article qu’on publie". Reste que, pour Acrimed, une conférence à 4 000 euros et des brouettes, c’est très bien payé. Mais l’Observatoire critique des médias s’en prend surtout aux propos de Lenglet quand ce dernier, dans ses éditos du Point qu’il écrivait jusqu’au mois de juin, fustigeait les excès et les privilèges de certains salariés… et notamment ceux qui bénéficient de régimes spéciaux de retraites, "privilèges désuets" selon Lenglet. Conclusion moqueuse d’Acrimed : "rien à voir avec les «privilèges désuets» de certains journalistes qui facturent des conférences d’une heure à plus de 4 000 euros".

Pour revoir notre émission avec l’économiste chauve le plus célèbre de France, c’est ici >>

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Coureurs flashés à 30 km/h : trop beau pour être vérifié

Les coups de fil d'ASI ont contraint plusieurs médias à corriger leur article

Question d'enfant à Macron : les médias trompent deux fois

Le président n'a pas répondu sèchement à un élève de CM2, mais il a menti sur l'accueil des Afghans

"Covid-22" : itinéraire édifiant d'une info trompeuse

Les comptes Twitter de reprises d'informations sont-ils les nouveaux tabloïds ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.