5 morts lors de contrôles de police : pas vu à la télé
article

5 morts lors de contrôles de police : pas vu à la télé

Ces cinq morts sont survenues en l'espace de huit jours, du 8 au 15 avril

Réservé à nos abonné.e.s
Entre le 8 et le 15 avril, cinq personnes ont été tuées en France dans le contexte de contrôles policiers dont certains liés au confinement. Ce chiffre est élevé compte tenu du nombre "habituel" de ces morts sur une année entière. Pourtant, si chaque mort fait l'objet d'articles de presse, seuls des médias militants ont fait le lien entre ces décès, et noté leur nombre élevé depuis le confinement.

Cinq personnes sont mortes en France entre le 8 et le 15 avril dans le cadre de contrôles policiers, à Béziers, Cambrai, Angoulême, Rouen et La Courneuve. Le calcul a été réalisé par le site militant lyonnais Rebellyon, qui fait le lien avec le confinement. Si chacune de ces morts a été traitée dans les médias, principalement régionaux (Rebellyon se base d'ailleurs sur la presse locale pour effectuer son comptage), la hausse importante de ce type de décès depuis le début du confinement n'a été relevée, à la connaissance d'Arrêt sur images, par aucun média "mainstream". 

Le premier mort dans le contexte d'un con...

Il vous reste 88% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.