nouveau media
observatoire du par

"Notre Père" islamophobe : sermonné sur Twitter, Enthoven s'excuse

Et se confesse dans "La Croix" : "Mon intuition était délirante, pas sérieuse, paranoïaque..."

Le chroniqueur d'Europe 1 Raphaël Enthoven a fait son mea-culpa ce jeudi 23 novembre suite à une chronique datant du 21, dans laquelle il prétendait que la nouvelle traduction de la prière chrétienne "Notre Père" était islamophobe. Une vague d'indignation avait suivi sur Twitter au sein de la cathosphère.

"La chronique de mardi dernier n'était pas bonne, deux fois. D'abord, elle était mauvaise, ce qui peut arriver. Mais surtout, elle était malhonnête, ce qui aurait pu ne pas arriver." C'est ainsi que Raphaël Enthoven commence, ce jeudi 23 novembre sur Europe 1, son mea culpa après sa chronique datant de deux jours plus tôt. Le chroniqueur philosophe, contributeur de L'Express, du Huffington Post et également présentateur de l'émission Philosophie sur Arte, enseignant à ses heures perdues, y analysait la récente décision de transformer la traduction de la prière "Notre Père", la plus répandue parmi les chrétiens.

Comme l'expliquait La Croix, en mars, la conférence des évêques de France avait décidé d'une nouvelle traduction pour le 6e verset. Celui-ci, traduit depuis 1966 par "Ne nous soumets pas à la tentation", sera à partir du 3 décembre transformé en "Ne nous laisse pas entrer en tentation". Motif de ce changement : "la formulation de 1966 laissait supposer une certaine responsabilité de Dieu dans la tentation qui mène au péché, comme s'il pouvait être l'auteur du mal", notait alors le journal. La nouvelle traduction, plus proche du texte originel, permet aussi de se...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

"Notre Père" islamophobe : sermonné sur Twitter, Enthoven s'excuse

Bonjour à la rédaction d'@si, Je me permets de vous communiquer, comme d'autres @sinautes l'ont fait ces derniers temps, une...

Par kadife
le 23/11/2017
Tous les forums >