Avant l'affaire DSK, la presse française ne traitait quasiment pas des agressions sexuelles reprochées aux élus. L'affaire va-t-elle marquer un revirement ? Plus largement, comment ces affaires sont-elles traitées dans la presse mondiale ?

Publié le 27/05/2011  Alimenté le 13/12/2017
nouveau media
observatoire du par

Balance ton porc : des femmes racontent sur Twitter leurs histoires de harcèlement sexuel

Le monde des médias particulièrement concerné

Sur Twitter en France, des milliers de femmes témoignent depuis le 14 octobre du harcèlement sexuel au travail. Un effet boule de neige de l'affaire Weinstein.

#balancetonporc : c'est par ce hashtag, le plus utilisé sur Twitter ce dimanche, que les victimes témoignent depuis hier des faits de harcèlement sexuel au travail qu'elles ont subi. A l'origine de cet afflux de témoignages, la journaliste Sandra Muller de la Lettre audio. Le 13 octobre, elle enjoignait les victimes à raconter "un harcèlement sexuel qu'[elles ont] connu dans [leur] boulot", "en donnant le nom et les détails". Et de donner l'exemple avec un premier tweet dans lequel elle cite les propos d'un ancien patron, directeur d'une chaîne de télévision : "Tu as des gros seins. tu es mon type de femme. Je vais te faire jouir toute la nuit", lui aurait dit ce directeur d'une chaîne, dont elle donne le nom.

C'est la seule, jusqu'ici, à aller jusqu'à donner le nom du harceleur. Depuis, les témoignages affluent, même si la totalité ne citent pas nommément leur agresseur, ce qui pourrait être constitutif d'un délit de diffamation. Parmi les victimes, de nombreuses journalistes accablent un supérieur ou, en général, un ex supérieur. La journaliste de France Inter Giulia Foïs raconte ainsi comment un rédacteur en chef de "grande radio" l'a attrapée par la gorge dans un couloir en la menaçant : "un jour, je vais te baiser que tu le veuilles ou non".

Linda Achour, journaliste au Québec, cite aussi son harceleur "avec ta voix de chaudasse tu devrais songer à faire autre chose que de la radio, si tu vois ce que je veux dire."

Certains hommes témoignent également de scènes...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Tron : les mots pour le dire

chronique publié(e) le 13/12/2017 chez les matinautes Article temporairement gratuit

Quelle étrange conclusion, celle de l'avant-papier de Pascale Robert-Diard, chroniqueuse judiciaire du Monde, rédigé avant l'ouverture du procès d'Assises de Georges Tron, le maire ex-ministre adepte de la réflexologie plantaire (rappel du début de l'affaire ici). "Il n’est qu’une ...

nouveau media

Visé par une plainte pour agression sexuelle, Frédéric Haziza suspendu de l'antenne de LCP

Le parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire

observatoire publié(e) le 21/11/2017 par Capucine Truong

Il a fallu une journée à LCP pour "suspendre" Frédéric Haziza, mis en cause par une enquête de Buzzfeed France, révélant qu'il est accusé d'agression sexuelle par une de ses collègues journalistes, qui a porté plainte. Une journée, et l'intervention de la Société des Journalistes (SDJ) ...

nouveau media

Les journalistes de LCP demandent le retrait de F. Haziza, visé par une plainte pour agression sexuelle

suivi publié(e) le 21/11/2017 par la rédaction

Frédéric Haziza, présentateur vedette de LCP, accusé d'agression sexuelle. Selon la journaliste qui a porté plainte, il lui aurait pincé les fesses en 2014, faits qualifiés d'agression sexuelle par la loi française. La direction lui aurait alors adressé un avertissement, insuffisant pour ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Weinstein : Seydoux et le Guardian dans l'emballement

Un film magnifique? Désolé, pour moi, c'est irregardable, précisément à cause du male gaze incroyablement grossier de la Vie ...

Par André Gunthert
le 12/10/2017

Baupin : la photo de trop

Mais y'a aucune omerta , juste vous les journaleux qui participez à la marche du monde comme les politiques, ne voulez pas ...

Par evemarie
le 09/05/2016

"L'urgence des médias n'est pas notre urgence"

Je n'ai pas vu le deuxième acte car il n'était pas disponible en ligne au moment où j'ai voulu regarder l'émission. Je ...

Par Bruanne
le 18/06/2011
Tous les forums >