nouveau media
observatoire du par

ONPC : France 2 coupe le départ d'Angot, mais garde les larmes de Rousseau

De la difficulté de parler des violences sexuelles faites aux femmes à la télé

Le "violent clash" était attendu, il a eu lieu. Annoncée dès le jeudi 29 septembre par L'Express, la séquence opposant Christine Angot à Sandrine Rousseau, l'une des victimes présumées de l'ancien responsable responsable d'EELV, Denis Baupin, fait encore les gros titres des medias ce 1er octobre. Mais que retenir de cette séquence où France 2 a coupé le départ du plateau d'Angot, mais pas les larmes de Rousseau ?

"VIDEO. ONPC. Sandrine Rousseau en larmes face à Christine Angot et Yann Moix".Le Parisien n'est pas le seul, ce matin, à relayer, capture d'écran à l'appui, les larmes de l'ancienne secrétaire nationale adjointe d'EELV, venue sur le plateau de France 2 faire la promotion de son livre,Parler, où elle raconte notamment l'agression sexuelle dont elle accuse l'ancien responsable d'EELV, Denis Baupin (voir notre émission à ce sujet).

/media/breve/s209/id20868/original.100295.png

Les Inrocks, Paris Match, Le Figaro, RTL, Franceinfo : ce matin, les larmes de l'ancienne élue sont partout.

Deux jours plus tôt, les mêmes medias avaient déjà repris, en choeur, l'article de L'Express, qui titrait le 29 septembre : "Christine Angot quitte le plateau d'On n'est pas couché". "La chroniqueuse s'est emportée contre une invitée, Sandrine Rousseau, avant de déserter le plateau de l'émission de Laurent Ruquier enregistrée hier soir", nous apprenait alors le site de l'hebdo, précisant que la chroniqueuse s'était réfugiée dans sa loge, en "hurlant et en pleurant", avant d'accepter de revenir sur le plateau.

/media/breve/s209/id20868/original.100296.png

Dans le montage final, diffusé hier soir sur France 2, l'émission n'a conservé que les larmes de l'ancienne élue. On ne voit pas Angot quitter le plateau. Justification de la production : "Cela n'apporte rien éditorialement".

Qu'entend-on dans cette séquence de 18 minutes savamment mise en avant sur le site de ONPC aux côtés de l'interview du ministre de l'intérieur, Gérard Collomb ? Christine Angot menacer de "retourner dans...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

ONPC : France 2 coupe le départ d'Angot, mais garde les larmes de Rousseau

Il me semble que les coupes ont permis de garder une certaine dignité mais peut-être ne suis-je pas assez informé. On a coupé...

Par Benjamin
le 01/10/2017
Tous les forums >