Facebook, Twitter, et autres réseaux sociaux, dominent désormais la circulation de l'information. Pour le meilleur et le pire.

Publié le 06/01/2008  Alimenté le 15/12/2017
Reuters réfugié selfie Merkel
observatoire du par

En Allemagne, Facebook tente (aussi) de lutter contre les "fake news"

La justice déboute un réfugié face au réseau social, attaqué pour sa passivité

Facebook fera-t-il la guerre aux "fake news" en Allemagne? Pas sûr. L'entreprise américaine a proposé à des médias allemands de collaborer pour mieux signaler les fausses infos diffusées sur le réseau social. Si en France, l'initiative a été suivie par de nombreux médias alors même que Facebook n'engage pas un seul centime dans son projet, ce n'est pas le cas outre-Rhin : plusieurs éditeurs de presse privés et la télévision publique ont refusé de participer. Les critiques contre la passivité de Facebook envers les fausses infos et messages diffamatoires se multiplient.

Il était devenu un phénomène viral. Un jeune réfugié syrien de 19 ans, Anas Modamani, dont le visage était devenu mondialement connu après avoir pris un selfie avec la chancelière Angela Merkel en septembre 2015, a porté plainte contre Facebook en janvier dernier. De très nombreux internautes ont en effet détourné sa photo pour le présenter comme le responsable de plusieurs attentats ou faits divers, parmi lesquels les attentats de Bruxelles en mars 2016, un attentat-suicide en juillet 2016 à Ansbach en Bavière, ou encore l'attentat au camion à Berlin en décembre 2016.

Modamani qui, rappelait notamment l'AFP "finit d'apprendre la langue" allemande, demandait au réseau social d' "empêcher la diffusion" de photomontages à partir de sa photo de manière active. D'après l'avocat du jeune homme, Facebook avait refusé de supprimer toutes les publications même après signalement. Mais ce mardi 7 mars, le jeune homme a été débouté par la justice allemande, qui a considéré que Facebook n'était pas responsable de la diffamation de ses utilisateurs.

"Une cour allemande rejette l'injonction contre Facebook dans le cas du selfie du Syrien",
Reuters, 07 mars 2017

Le jugement de la cour de Würzburg, en Bavière, arrive alors que Facebook doit faire face depuis plusieurs mois à des critiques féroces. L'entreprise américaine s'est en effet vu reprocher de ne pas combattre assez efficacement la propagation de fausses informations et de messages racistes ou diffamatoires en tout genre - et ce...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Tron : comment se construit une indignation sur Twitter

chronique publié(e) le 15/12/2017 chez les matinautes Article temporairement gratuit

Parmi les journalistes de la presse nationale qui suivent le procès de Georges Tron et Brigitte Gruel, se trouve Marie Barbier, journaliste à L'Humanité. Elle a décidé de le live-tweeter. Exercice d'une redoutable efficacité, qui place le twittos au coeur de l'action, lui permettant de suivre ...

nouveau media

Filoche, Haziza, vrais faux morts de la guerre blanche

chronique publié(e) le 22/11/2017 chez les matinautes

Impossible de ne pas faire le rapprochement. Tous deux étaient installés depuis longtemps dans le paysage. Gérard Filoche au PS, Frédéric Haziza sur ses plateaux de La Chaine Parlementaire. Tous deux ont été sortis du jeu dans la journée d'hier. Filoche, exclu du PS par le bureau national, ...

vignette auditions russie

Ingérence russe dans la campagne US : Facebook, Twitter et Google face aux sénateurs

Enfin des exemples de publications sponsorisées par des comptes russes

observatoire publié(e) le 02/11/2017 par Juliette Gramaglia

Satan et Jésus faisant un bras de fer, Satan déclarant "si je gagne, Clinton gagne". On sait enfin à quoi ressemblent certaines des publications diffusées sur Facebook, Twitter et Google lors de la campagne présidentielle américaine par des comptes russes. Les trois géants américains ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

#DPDA : comment France 2 a sélectionné les tweets pendant l'émission de Taubira

C'est tout simplement ce que l'on appelle la "fabrique du consentement": - La sélection des twitts qui fait croire que tout ...

Par Lea Andersteen
le 06/09/2013

Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Propos difficiles et tristes à lire, mais pour penser un peu contre moi-même je me demande ce que je deviendrais à la place ...

Par Sylvain B.
le 22/07/2013

"Contourner la loi est facile. Mais ce n'est pas anodin"

Vraiment déçu par l'émission qui n'a pas abordé la vraie question de fond : pourquoi ? Quel intérêt ont un bloggeur et un...

Par LuckyLuke
le 20/04/2012
Tous les forums >