suivi du par

Perdriel interviewé par Salamé : pas un mot sur le licenciement de Lancelin

Simple oubli ? Interviewé dans la matinale de France Inter du 17 octobre, le co-fondateur et ancien propriétaire de L'Obs Claude Perdriel n'a pas été interrogé une seule fois par Léa Salamé sur le livre de Aude Lancelin, Le monde libre. Dans cet ouvrage paru le 12 octobre, l'ancienne directrice adjointe de la rédaction de L'Obs, revient sur son licenciement en mai dernier - un renvoi brutal et surtout très politique. L’omission de Salamé interpelle, car Perdriel a joué un rôle important dans l'épisode, comme Lancelin le racontait sur notre plateau.

Silence radio sur Aude Lancelin. Claude Perdriel, co-fondateur et ancien propriétaire de L'Obs, était l'invité de Léa Salamé sur France Inter, lundi 17 octobre, pour parler de l'ouvrage de Marie-Dominique Lelièvre Sans oublier d'être heureux, qui lui est consacré. Salamé a mené une interview de seize minutes pendant laquelle le renvoi de l'ancienne directrice adjointe de la rédaction de L'Obs, Lancelin (sur notre plateau vendredi dernier), n'a pas été évoqué une seule fois. La journaliste avait été licenciée de L'Obs en mai dernier. Une éviction sur laquelle ont plané l'ombre de Xavier Niel, l'un des patrons de la Holding "Le Monde libre" qui possède entre autres L'Obs, mais aussi de l'Elysée, comme le raconte Lancelin dans son livre Le monde libre, sorti le 12 octobre.

Un livre que Salamé n'évoque pas une seule fois durant l'interview. Les questions se concentrent sur le parcours personnel de Perdriel, sa conception du bonheur. Lorsque le co-fondateur de L'Obs rappelle qu'il défendait une presse "indépendante de tous les pouvoirs, indépendante de l'agent, de la politique, de l'establishment", son interlocutrice ne l'interroge pas sur l'implication des actionnaires et de la politique dans le renvoi d'une journaliste à L'Obs. Le magazine n'est pourtant pas absent de la discussion : la journaliste, qui présente également L'émission politique avec David Pujadas, évoque la revente de L'Obs et demande à son invité s'il considère encore l'hebdomadaire comme un bon journal....

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Perdriel interviewé par Salamé : pas un mot sur le licenciement de Lancelin

Comment @si pensait qu'elle avait gagné son "titre" d'intervieweuse de l'année ? On ne réussit pas à impressionner ses ...

Par maïsanta
le 17/10/2016
Tous les forums >