Facebook, Twitter, et autres réseaux sociaux, dominent désormais la circulation de l'information. Pour le meilleur et le pire.

Publié le 06/01/2008  Alimenté le 15/12/2017
nouveau media
observatoire du par

Facebook censure (et re-publie) une photo historique de la guerre du Vietnam

La colère des politiques et des medias en Norvège fait céder le réseau social

Le patron de Facebook, "rédacteur en chef le plus puissant du monde" ? Ce vendredi, à sa Une, le principal journal norvégien, Aftenposten, prend à partie Mark Zuckerberg. En cause : la censure par le réseau social de la célèbre photo de "la fillette au napalm". Facebook qui ne s'embarrasse pas de la dimension historique du cliché, a estimé que l'image contrevenait à ses règles en matière de nudité. De quoi faire bondir le journal norvégien et la Première ministre qui ont tenté de republier la photo sur Facebook. Sous la pression, dans la soirée de vendredi, Facebook acceptait enfin de republier la photo.

Le bras de fer aura duré toute la journée de vendredi. Le plus grand quotidien norvégien, Aftenposten, accuse vendredi matin Facebook de censure. Dans un édito publié à la Une du journal, titré "Cher Mark Zuckerberg", le rédacteur en chef s’en prend au PDG de Facebook. En cause la décision du réseau social de dépublier à plusieurs reprises la célèbre photographie intitulée "The Terror of War" de "la fillette au napalm".

/media/breve/s202/id20137/original.92796.jpg

Pris en 1972, le fameux cliché de cette petite fille fuyant une attaque au napalm lors de la guerre du Vietnam est un document historique à la portée considérable qui a fait le tour du monde. Elle a d’ailleurs valu à son auteur, le photographe de l’agence Associated Press, Nick Ut Cong Huynh, le Prix Pulitzer, le plus prestigieux prix du journalisme américain. Et pourtant, comme le constate Libération, "qu’importe sa portée historique, Facebook n’y a vu qu’une fillette nue, ce qui contrevient à ses conditions d’utilisation, et l’a supprimé."


"Abus de pouvoir"

Comme le raconte Le Monde: "Tout commence il y a quelques semaines", lorsque l'écrivain norvégien, Tom Egeland, partage l’image sur Facebook parmi d’autres clichés qui ont changé le cours de l’histoire. Le réseau social ne tarde pas à retirer la publication. Facebook va même plus loin. Face aux protestations de Egeland, Facebook décide tout simplement… de suspendre son compte.

Rebelote, quelques jours plus tard, lorsque le quotidien Aftenposten publie, en réaction aux mésaventures d'Egeland, la...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Tron : comment se construit une indignation sur Twitter

chronique publié(e) le 15/12/2017 chez les matinautes Article temporairement gratuit

Parmi les journalistes de la presse nationale qui suivent le procès de Georges Tron et Brigitte Gruel, se trouve Marie Barbier, journaliste à L'Humanité. Elle a décidé de le live-tweeter. Exercice d'une redoutable efficacité, qui place le twittos au coeur de l'action, lui permettant de suivre ...

nouveau media

Filoche, Haziza, vrais faux morts de la guerre blanche

chronique publié(e) le 22/11/2017 chez les matinautes

Impossible de ne pas faire le rapprochement. Tous deux étaient installés depuis longtemps dans le paysage. Gérard Filoche au PS, Frédéric Haziza sur ses plateaux de La Chaine Parlementaire. Tous deux ont été sortis du jeu dans la journée d'hier. Filoche, exclu du PS par le bureau national, ...

vignette auditions russie

Ingérence russe dans la campagne US : Facebook, Twitter et Google face aux sénateurs

Enfin des exemples de publications sponsorisées par des comptes russes

observatoire publié(e) le 02/11/2017 par Juliette Gramaglia

Satan et Jésus faisant un bras de fer, Satan déclarant "si je gagne, Clinton gagne". On sait enfin à quoi ressemblent certaines des publications diffusées sur Facebook, Twitter et Google lors de la campagne présidentielle américaine par des comptes russes. Les trois géants américains ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

#DPDA : comment France 2 a sélectionné les tweets pendant l'émission de Taubira

C'est tout simplement ce que l'on appelle la "fabrique du consentement": - La sélection des twitts qui fait croire que tout ...

Par Lea Andersteen
le 06/09/2013

Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Propos difficiles et tristes à lire, mais pour penser un peu contre moi-même je me demande ce que je deviendrais à la place ...

Par Sylvain B.
le 22/07/2013

"Contourner la loi est facile. Mais ce n'est pas anodin"

Vraiment déçu par l'émission qui n'a pas abordé la vraie question de fond : pourquoi ? Quel intérêt ont un bloggeur et un...

Par LuckyLuke
le 20/04/2012
Tous les forums >