De l'air à France Inter
reportage du par

Fakir, le journal qui veut faire souffler "de l'air à France Inter"

L’après-Mermet ? Il se construit. Pas sur l’antenne de France inter comme on pouvait s’en douter. D’un côté, l’ancien animateur de Là-bas si j’y suis finalise son projet de site. De l’autre, François Ruffin, animateur du journal Fakir et ancien journaliste de l’émission de Mermet, lance le collectif De l’air à France Inter pour inviter la station à donner davantage de voix aux classes populaires aujourd’hui sous-représentées. Une première réunion se déroulait jeudi 4 décembre dans le bistrot de Samir.

Quand cet été nous avons sollicité François Ruffin, animateur du journal Fakir et ancien journaliste de Là-bas si j’y suis, pour une émission suite à l’éviction de Daniel Mermet de France Inter, il a gentiment décliné. Pas question de participer à un plateau pour dire son indignation et que finalement rien ne soit suivi d'effets. Il voulait se laisser le temps de la réflexion. D’échafauder une contre-attaque. De rassembler les forces. Peut-être qu’on ne fera rien, m’avait-il répondu. Mais si on lance une initiative, ce sera pour la faire aboutir.

Quelques mois plus tard, c’est chose faite. L’équipe de Fakir vient de constituer le collectif De l’air à France Inter rejoint par les cafés "Repaire" du sud de la France – les cafés qui rassemblent les ex-auditeurs de Là-bas si j’y suis – ainsi que le syndicat SNJ-CGT. Tout ce petit monde était réuni hier dans le bar de Samir, dans le quartier République à Paris. Une soixantaine de personnes qui, une par une, donnent leur nom : Martine, abonnée de Fakir, Serge, auditeur de France Inter, Edwige, ma voisine, "simple citoyenne sur tous les fronts" ou encore Benoît dont on ne saura rien – sûrement un RG, rigole Ruffin. Une assemblée hommes-femmes-jeunes-vieux bientôt enrôlée dans le bataillon parisien. Car côté reste de Paris – la Province – Fakir a déjà mis en place un réseau dans les villes où se trouve un France Bleu. Enfin, un réseau… Disons un correspondant chargé de piloter la journée de diffusion de tracts prévue la semaine...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Fakir, le journal qui veut faire souffler "de l'air à France Inter"

De rien cher Fan de canard.

Par anne-sophie
le 05/12/2014
Tous les forums >