14 juillet : jets de pétards (mouillés ?) entre Joly et l'UMP
article

14 juillet : jets de pétards (mouillés ?) entre Joly et l'UMP

Réservé à nos abonné.e.s
Des propos "irresponsables", "inconscients" et "consternants", une attitude "pathétique" : avec sa proposition, longuement mûrie, de suppression du défilé militaire du 14 juillet, la sauvageonne Eva Joly a permis à quelques responsables UMP de meubler d'amabilités diverses le pont du 14 juillet. Dans le lot, quelques sous-entendus xénophobes (François Fillon en tête) sur sa double nationalité franco-norvégienne. Bien joué, Fillon ! Même Marine Le Pen, à propos de cette polémique, n'y avait pas pensé toute seule !

Mais qu'a bien pu dire Eva Joly pour recevoir une telle volée de bois vert ? En marge d'un rassemblement, place de la Bastille, à Paris, la candidate d'Europe-Ecologie à la présidentielle s'est interrogée sur le bien fondé de fêter le 14 juillet par un défilé militaire :

"C'est un symbole qui date, de la France puissance coloniale (...) le temps est venu de dire que le défilé militaire n'a plus sa place dans la symbolique du 14 juillet", a-t-elle déclaré.

Et la candidate à la présidentielle de suggérer un défilé de citoyens picto

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.