"Les clients partent avec Mein Kampf dans un sac pour le cacher"
Sur le terrain
Réservé à nos abonné.e.s
Entre 300 et 700 par an. C'est le nombre d'exemplaires de Mein Kampf vendus légalement en France. Dans les années 1930, alors que Hitler avait vendu les droits de son livre dans plusieurs pays européens, il ne voulait pas que Mein Kampf soit traduit en français. Pourquoi ? Tout simplement parce que la France est l'un des pays les plus cités et les plus attaqués dans le livre.

Et pourtant, en 1934, une traduction intégrale de Mein Kampf a bien été publiée en France. L'ouvrage a été édité par "Les nouvelles éditions latines", une maison d'édition dirigée à l'époque par Fernand Sorlot. Aujourd'hui encore, c'est la seule traduction intégrale qui existe en français. Et c'est toujours la famille Sorlot qui l'édite et le vend. Alors que Mein Kampf bascule dans le domaine public le 1er janvier 2016, Daniel Schneidermann est allé à la rencontre du dernier fils Sorlot, François-Xavier Sorlot. Il raconte comment son père en est venu à éditer Mein Kampf. Un entretien &agra...

Il vous reste 34% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.