Un siècle de Tarzan

Arrêt sur images

Post-pop
  • Presentation
    Rafik Djoumi et Daniel Schneidermann et Delphine Chedaleux
  • Préparation
    Antoine Streiff
  • Deco-Réalisation
    Sébastien Bourgine et Antoine Streiff
Réservé à nos abonné.e.s

Vous pensiez connaître Tarzan ? Son fameux cri de bête ? Ses "moi Tarzan, toi Jane" ? Vous n'en connaissiez rien. Et notamment, la manière dont le roi de la jungle, depuis un siècle qu'il a envahi les salles de cinéma, a épousé toutes les époques, toutes les modes. 

Il est allé visiter New York. Il a affronté des nazis, des communistes, des esclavagistes. Les pudeurs ou les libérations l'ont habillé, ou déshabillé (ainsi que Jane). Quant aux Africains, ils ont mis bien longtemps à sortir de leur statut de porteurs dociles, ou de féroces sauvages. 

Il était bien temps, avec Delphine Chedaleux et Rafik Djoumi, de prendre Tarzan en enfilade. C'est l'heure de notre émission PostPop. 

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.