Splendid : le père Noël est-il réac' ?
Post-pop
  • Presentation
    Rafik Djoumi et Daniel Schneidermann et Delphine Chedaleux
  • Préparation
    Antoine Streiff
  • Deco-Réalisation
    Antoine Streiff
Réservé à nos abonné.e.s

Et si la troupe du Splendid était réac' ? Talentueusement, mais franchement réac' ? Et si Jugnot, Clavier, Blanc, Lhermitte, Chazel, avaient d'abord bien caché leur jeu, et puis de moins en moins ?

Questions provocatrices. Film "patrimonial" s'il en est, Le Père Noël est une ordure, qui a traversé les générations, les modes, et les alternances politiques, est, ou sera certainement rediffusé sur les chaînes françaises en fin d'année. Et nous rirons, comme les années précédentes, des délectables "C'est celaaa, oui".

Mais tout en riant, il n'est pas interdit de s'interroger. Rions-nous du travesti malsain interprété par Christian Clavier, ou de l'homophobe refoulé que joue Thierry Lhermitte ? Et dans Les Bronzés, rions-nous des personnages surc...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.