"Mélenchon a explosé l'extrême droite sur Youtube"

Arrêt sur images

Garrido, Massiet, MisterJDay, et les nouvelles formes politiques sur Internet

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
En quelques semaines, il est devenu le premier youtubeur politique de France et il n'en est pas peu fier : en adoptant les codes des youtubeurs, Jean-Luc Mélenchon compte aujourd'hui sur sa chaîne plus de 120 000 abonnés. Youtube et les réseaux sociaux, une autre manière de parler de politique ou simplement un nouvel habillage pour de vieilles recettes ? Pour en discuter, trois invités : Raquel Garrido, militante de la France insoumise et avocate de Mélenchon, MisterJDay, vidéaste qui s'est intéressé récemment au top 100 des politiques sur Youtube, et enfin Jean Massiet, ancienne "plume" de Marisol Touraine, reconverti dans le commentaire en direct de la politique sur sa chaîne Accropolis.

Les coulisses de l'émission, par Robin Andraca :

Incroyable mais vrai : après le générique de fin de notre émission, nos invités ne partent pas en courant. Encore plus incroyable : souvent, ils restent même autour du plateau pour continuer à discuter.

C'était encore le cas cette semaine, une fois les caméras éteintes et les micros décrochés. Le débat s'est poursuivi. Au menu : l'avenir de Youtube, qui a peut-être manqué le virage du "live", les chiffres souvent gonflés de Facebook ou l'impossibilité pour un vidéaste de monétiser ses contenus pour le moment sur le réseau de Zuckerberg. On revient aussi sur l'extrait diffusé, en fin d'émission, de la visite du QG de Valls par Brut. La mine crispée de l'ancien Premier ministre, les bénévoles au garde à vous en costard cravate. Autour du plateau, tout le monde semble d'accord sur un point : quelque chose sonne faux au royaume de Valls.

Les invités se lèvent, la discussion continue. Massiet explique, pour le financement de sa chaîne Accropolis, être en pourparlers avec l'Assemblée, le Sénat ou le Parlement européen, "sans qu'ils aient aucun droit de regard sur le contenu", précise-t-il. Ça va de soi. Ils conviennent de rester en contact avec Raquel Garrido. Téléphone portable en main, l'Insoumise se tourne vers MisterJDay et lui demande son numéro. "Je ne donne pas mon téléphone", répond le vidéaste. Et d'expliquer qu'il souhaite rester indépendant de tous les politiques. De notre côté, on peut vous faire une confidence aussi : nous ne revendrons pas le 06 de MisterJDay à la France Insoumise. En revanche, il est possible que l'on s'en resserve.

PS : et oui, nous avons essayé d'inviter Jean-Luc Mélenchon pour cette émission, mais il était en déplacement aux Antilles.

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.