"Les reporters du Petit journal se croient tout permis !"

Arrêt sur images

Insolente ou toute-puissante ? L'émission de Canal+ en débat

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
A mi-chemin entre le divertissement et l'information, le Petit Journal de Canal+ est devenu un acteur majeur et ambigu de la communication politique en France. Il est pris très au sérieux par les responsables politiques, au point que certains n'hésitent pas à lui adresser des reproches habituellement réservés aux médias traditionnels. Par exemple celui de faire des montages d'images mensongers, ou de réaliser des interviews manipulatoires. Ces reproches sont-ils justifiés ? Le Petit Journal doit-il être considéré par les politiques et par le public comme un média comme les autres ?

Pour répondre à ces questions, Eric Coquerel, conseiller spécial de Jean-Luc Mélenchon, qui a refusé l'accès à une réunion avec des chômeurs à l'équipe du Petit Journal, et s'est fendu d'une tribune sur Mediapart (Il parle de notre émission, sur le site du Front de gauche.) ; Damien Lempereur, conseiller de Nicolas Dupont-Aignan, très moqué aussi par le Petit Journal ; et François Ollier, secrétaire général du Syndicat national du journalisme (SNJ) qui revient sur la polémique suite à notre interview d'Eric Marquis, délégué SNJ et président de la Commission de la carte de presse , qui s'interrogeait sur l'opportunité de renouveler la carte de presse des reporters de l'émission.

Pour cette émission, nous avons bien évidemment invité le producteur du Petit Journal, Laurent Bon, qui a refusé, estimant qu'il ne voulait pas "théoriser" sur le travail de ses équipes.


L'émission est présentée par Daniel Schneidermann, préparée par Laure Daussy
et Marion Mousseau
et déco-réalisée par Mireille Campourcy et François Rose.

La vidéo dure 1 heure et 27 minutes.


Didier Porte nous parle d'un "vieux copain à lui" : Patrick Sébastien. Savez-vous que c'est lui qui a inspiré la campagne électorale de la gauche ? Vous pensiez que c'était Marx, ou Jaurès ? Raté ! Car Patrick Sébastien est "populaire". A moins qu'il ne soit... "méprisant" avec les gens ? Didier reste ensuite sur le plateau pour discuter du cas du Petit journal, et d...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.