Mathias Enard, les révolutions arabes et les Indignés, d@ns le texte

Arrêt sur images

C'est l'histoire d'un gamin de Tanger, qui travaille pour un cheikh intégriste, et lit des Séries noires à la chaîne. Qui fait ramadan, et rêve de lever une touriste espagnole, parce que c'est le pays des jambons noirs, et la clé de l'Europe. C'est un rom(...)

Dans le texte
Réservé à nos abonné.e.s
C'est l'histoire d'un gamin de Tanger, qui travaille pour un cheikh intégriste, et lit des Séries noires à la chaîne. Qui fait ramadan, et rêve de lever une touriste espagnole, parce que c'est le pays des jambons noirs, et la clé de l'Europe. C'est un roman entre deux mondes. Entre Maghreb et Europe, entre révolutions arabes et mouvement des Indignés, entre cadavres échoués sur les plages d'Andalousie, et survivants plus ou moins condamnés. C'est un roman de "fantômes", comme dit Judith. Il y a beaucoup de fantômes, dans le roman de Mathias Enard "Rue des voleurs" (Actes Sud) que nous avons choisi, en cette rentrée, pour notre première plongée D@ns le texte.

Pour vivre, le jeune Lakhdar saisit au kilomètre la liste de tous les morts de la Grande guerre puis, passé de l'autre côté, s'embauche chez un Espagnol qui gagne de l'argent en récupérant et en stockant les cadavres des migrants clandestins. Lakhdar est un personnage improbable, et totalement plausible. Juste après le tournage, Judith regrettait de ne pas avoir lu davantage de passages drôles du livre, notamment la fameuse scène du regard dans le décolleté, qu'elle mime avec maestria sur le plateau. Dommage pour vous. Si vous voulez lire la scène du décolleté, il faudra acheter le livre, ce que nous conseillons vivement, comme vous l'aurez compris. DS.

L'émission est présentée par Judith Bernard,
et déco-réalisée par Mireille Campourcy et ...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.