Sur Snapchat, quand Marine Le Pen visait "les adultes de demain"

Arrêt sur images

Les collégiens décryptent l'opération séduction de la candidate FN

Classe télé
Réservé à nos abonné.e.s
François Fillon, arborant des lunettes multicolores, Marine Le Pen avec un masque de chien... Au cours de la campagne, les candidats à la présidentielle ont investi Snapchat pour draguer les "jeunes". L’application d'échange de photos et de vidéos qui s'autodétruisent après quelques secondes,

a lancé en partenariat avec les équipes des différents candidats, une série d’interviews politiques sur Snapchat. À tour de rôle, Fillon, Hamon, Le Pen, Macron et consort ont répondu à une série de questions soumises par des jeunes utilisateurs de l’appli, et sélectionnées en amont par l'équipe de Snapchat. Nous avons demandé aux collégiens de la Classe Télé, rôdés aux usages de l'application phare des 13-25 ans, ce qu’ils pensent de cette initiative.

Présentation et montage : Manuel Vicuña. Derrière la caméra : Sébastien Bourgine et Antoine Streiff.

Reportage tourné dans la classe de Laura Mougel, avec de gauche à droite, en haut : Bradley, Minyana, David. Illman. Et de gauche à droite, en bas : Mohammed, Jade, Melina, Fatou. Merci à eux ...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.