Avatar, voyage d@ns le film

Arrêt sur images

Film de tous les superlatifs, Avatar, de James Cameron, est-il "le premier film du XXI e siècle", ouvre-t-il au cinéma des perspectives esthétiques, techniques et économiques vertigineuses, ou n'est-il qu'une habile superproduction, au scénario plutôt pau(...)

Dans le texte
Réservé à nos abonné.e.s
Film de tous les superlatifs, Avatar, de James Cameron, est-il "le premier film du XXI e siècle", ouvre-t-il au cinéma des perspectives esthétiques, techniques et économiques vertigineuses, ou n'est-il qu'une habile superproduction, au scénario plutôt pauvre ?

Le débat s'étant largement développé dans nos forums, nous avons souhaité le poursuivre sur le plateau d'une nouvelle émission, D@ns le film (la genèse de cette nouvelle émission est racontée dans notre Making of).

Autour de Judith Bernard, nous avons donc réuni le philosophe Michel Cazenave, Rafik Djoumi, @sinaute et critique de cinéma, la réalisatrice Anne Murat, et notre ami Alain Korkos.

Tout y passe. L'utilité (ou non) de la 3D (tous les débatteurs, à l'exception de Judith, ont vu le film en 3D), les emprunts au christianisme, la description technique de la "performance capture", le caractère consensuel ou non du film, les r...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.