Et le zombie se démocratisa

Arrêt sur images

Jacques-Olivier Molon, orfèvre en effets spéciaux

Au prochain épisode
Réservé à nos abonné.e.s
Autrefois réservée à un cinéma d’exploitation ghettoïsé, la figure du mort-vivant s’affiche aujourd’hui dans les parades, les magazines et les séries TV à grande audience. Mais que s’est-il passé entre 1979 et 2010, entre Zombie et The Walking Dead ? Jacques-Olivier Molon, réalisateur et maquilleur d’effets spéciaux, nous explique avec douceur l’arrivée de l’horreur à la télévision.

Quelle est la recette précise du sang qui (parfois) coule à flots dans les films ? Nous posons aujourd'hui la question au spécialiste le plus autorisé. Jeune passionné autodidacte, Jacques-Olivier Molon se forme au maquillage spécial sur quantité de pubs et de courts métrages avant de monter son propre atelier où il collabore avec Pierre-Olivier Thevenin (un des spécialistes mondiaux du travail sur silicone, qui forma entre autres les équipes du studio Stan Winston pour Jurassic Park).

Les deux compères se font remarquer sur un petit projet barré, Bloody Mallory, et ils terrifieront les Japonais et les Américains avec les effets réalistes et durs du film À L’intérieur (2007).

Aussitôt, la société de production de ce dernier film leur propo...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.