Sport et radicalisés : "Vous êtes un cas typique de déni !"

Arrêt sur images

Les reportages sur la radicalisation dans le sport ont fleuri dans les médias ces derniers mois et plus encore ces derniers jours. La raison ? Le discours du président de la République sur les "séparatismes" Un article du Parisien a beaucoup fait parler d(...)

L'émission
  • Avec
    Magali Lacroze et Patrick Karam et Saber
  • Presentation
    Nassira El Moaddem
  • Préparation
    Adèle Bellot
  • Deco-Réalisation
    Sébastien Bourgine et Antoine Streiff
Réservé à nos abonné.e.s
Les reportages sur la radicalisation dans le sport ont fleuri dans les médias ces derniers mois et plus encore ces derniers jours. La raison ? Le discours du président de la République sur les "séparatismes" Un article du Parisien a beaucoup fait parler de lui à ce sujet. Patrick Karam, vice-président à la région Ile-de-France, Magali Lacroze, journaliste pour l'émission "C Dans l'air" et Saber, fondateur du site "Islamotion" sont les invités de notre émission.

Le sport comme lieu d’expression du séparatisme islamiste : c’est le sujet d’une enquête d'immersion du Parisien du 28 septembre 2020 qui a suscité de nombreuses réactions. L'enquête dans le club de jiu-jitsu brésilien Imana, à Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne) démarre en évoquant le contexte politique : le discours du président de la République sur les séparatismes .

Pour cette enquête, le journaliste, qui a infiltré pendant plusieurs mois le club sportif, a écrit sous le pseudonyme de "Quentin Fouquereau", comme le soulignent Tony Le Pennec et Loris Guémart dans notre article, pour lequel le Parisien, contacté, n’a pas souhaité répondre. Le journaliste décrit un club sans adhérentes femmes, où la nudité est "proscrite totalement" lo...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.