SNCF : "beaucoup d'éditorialistes ne maîtrisent pas le fond du dossier"

Arrêt sur images

Medias contre mouvements sociaux ? Notre débat.

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Avec la grève des cheminots et le mouvement étudiant, le traitement médiatique des mouvements sociaux est particulièrement contesté par les acteurs et actrices de ces luttes, qui interpellent parfois directement les médias. Ceux-ci rendent-ils compte correctement de ces mobilisations ? Pour y répondre, Axel Persson, secrétaire général de la CGT-cheminots de Trappes, Emmanuel Lechypre, éditorialiste économie sur BFM, et Jaspal De Oliveira Gill, présidente de l'Unef à l'université Paris-I. Notre chroniqueuse Mathilde Larrère est également sur notre plateau.

"informations erronées"

Les médias traitent-ils mal des mouvements sociaux ? C'est en tout cas ce que pensent certains étudiants mobilisés. Récemment, certains d'entre eux ont contesté le traitement médiatique de leur lutte, notamment en investissant plusieurs médias. C'était le cas à La Dépêche du Midi à Toulouse, ou Ouest-France à Nantes. Le premier jour de la grève des cheminots, le 3 avril, c'était la CGT cheminots qui s'est rendue devant les locaux de BFM TV. Axel Perssonsouligne le "ressentiment assez fort dans le corps social cheminot" vis-à-vis de certaines chaînes qui diffusent des "informations erronées". Exemple : en 2016, le journal télévisé de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 avait diffusé l'information (fausse) selon laqu...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.