Paris, Toulouse, Nantes : étudiants et cheminots interpellent des médias
article

Paris, Toulouse, Nantes : étudiants et cheminots interpellent des médias

Réservé à nos abonné.e.s
Dans les mouvements sociaux en cours, les médias ont été pris à partie à plusieurs reprises cette semaine par des étudiant.e.s et cheminot.e.s en grève. Ceux-ci dénoncent traitement biaisé et confiscation de la parole.

BFMenteur. Un hastag sur Twitter, et un résumé de la défiance envers les médias au sein des mouvements sociaux en cours. Ce 3 avril, premier jour de grève des cheminots contre la réforme de la SNCF, c'était sous ce mot d'ordre qu'une partie des manifestants se sont réunis devant le siège de BFM TV à Paris pour protester contre la couverture médiatique dont leur mobilisation serait l'objet. Dans une vidéo postée sur Twitter puis reprise sur Youtube, on voit les manifestants interpeller Emmanuel Lechypre, éditorialiste économie sur BFM TV et BFM Business, venu à leur rencontre. 

Il vous reste 87% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.