"Les djihadistes seraient ravis que Le Pen gagne les élections"

Arrêt sur images

Dans la tête de Jean-Louis "le soumis", retour sur un documentaire de la RTBF

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Sur la radicalisation de certains islamistes, sur ce point de bascule parfois imperceptible entre conversion à l'Islam, prédication de rue, et prosélytisme pour le djihad, existent des récits policiers ou sociologiques mais très peu de récits journalistiques, de reportages permettant véritablement de pénétrer dans la tête et dans la pensée des intéressés. Raison de plus pour s'intéresser aux rares reportages existants. En 2012, la télévision belge a diffusé, dans le cadre de l'émission Tout ça ne nous rendra pas le Congo, un reportage intitulé "A la barbe du paradis". On y suit pas à pas un prédicateur de rue, Jean-Louis Denis, à Bruxelles, incarcéré depuis. Ce personnage et ses comparses sont-ils typiques du djihadisme européen ou existe-t-il une spécificité belge ? Pour y répondre, nous avons invité la réalisatrice de ce documentaire, Safia Kessas, et le journaliste de RFI, spécialiste du djihadisme, David Thomson.


L'émission est présentée par Daniel Schneidermann, préparée par Adèle Bellot
et déco-réalisée par Axel de Velp et François Rose.

La vidéo dure 57 minutes.

Si la lecture des vidéos est saccadée, reportez-vous à nos conseils.




C'est grâce au forum d'@si que nous avons découvert Jean-Louis Denis, converti belge et personnage principal du documentaire de Safia Kessas. Elle est entrée en contact avec lui en le croisant à la gare centrale de Bruxelles. "J'attendais un autre salafiste, Fouad Belkacem et j'ai rencontré Jean-Louis Denis [qui] donnait à manger aux nécessiteux et je l'ai vu prier avec...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.