"Les débats entre journalistes, c'est la facilité"

Arrêt sur images

Faut-il embaucher des journalistes de droite dans l'audiovisuel public ?

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Des quotas de journalistes dans les radios et les télés publiques sont-ils nécessaires?En lançant ce débat, le responsable UMP Guillaume Peltier a déclenché une tempête de questions existentielles dans l'équipe de journalistes d'Arrêt sur images. Y a-t-il trop de journalistes de gauche dans l'audiovisuel public?Qu'est-ce qu'un débat gauche/droite à la télé?Est-ce encore de l'information ou déjà du spectacle? Et d'abord, qu'est-ce qu'un journaliste de gauche et qu'est-ce qu'un journaliste de droite? Pour répondre à ces questions, Hélène Jouan, directrice des magazines de France Inter, et Ivan Rioufol, éditorialiste au Figaro,sont venus sur notre plateau.

L'émission est présentée par Daniel Schneidermann, préparée par Laure Daussy et Manon Prigent
et déco-réalisée par Mireille Campourcy et François Rose et Marion Mousseau.

La vidéo dure 1 heure.

 


Le Making-of raconté par Laure Daussy :

Il y a des semaines où notre cœur balance entre deux thèmes d’émissions. Mardi matin: quoi, des journalistes seraient tricards à Bercy (le ministère, hein, pas la salle de concert) ? Alerté par un tweet de Laurent Mauduit de Médiapart, le chef lance Anne-so sur ce sujet d’émission. Mais après enquête (toujours utile, l'enquête), les c...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.