IA : "Demandez un portrait de femme, vous aurez un décolleté plongeant"
L'émission
  • Avec
    Étienne Mineur et Mathilde Saliou et Charles-Henry Groult et Claire Mathieu
  • Presentation
    Paul Aveline
  • Préparation
    Adèle Bellot
  • Deco-Réalisation
    Antoine Streiff
Réservé à nos abonné.e.s

Si cette émission avait été présentée par une IA, une intelligence artificielle, voici ce qu'elle aurait dit pour lancer cette émission : "Bienvenue à Arrêt sur images, l'émission qui explore les impacts de l'IA sur la presse et les artistes." Cette phrase, un peu simpliste il est vrai, a été inventée et rédigée par ChatGPT, un robot conversationnel qui révolutionne le genre tant son apprentissage semble rapide et sans limite. Alors des limites il y en a, bien sûr. Des limites éthiques, techniques, et mêmes morales. Mais lesquelles ? Quand ChatGPT fait du texte, Dall-E ou Midjourney font des images. Des images plus vraies que nature qu'on croirait créées par de vrais artistes en chair et en os. 

Mais que seraient le texte et l’image sans le son ? Cette semaine, le Monde a réussi une première mondiale : reproduire l'appel du 18 juin 1940 prononcé par le Général de Gaulle. Vous pensiez l'avoir déjà entendu ? Vous vous trompiez ! Peut-on faire parler les morts grâce à l'IA ? Oui. Le doit-on ? C'est une autre question. Faut-il faire confiance à l'IA pour remplacer les artistes, les journalistes, les musiciens, les créateurs ? Pour tenter de répondre à ces questions, nous recevons Claire Mathieu, informaticienne et mathématicienne, directrice de recherche au CNRS, spécialiste des algorithmes ; Mathilde Saliou, journaliste chez NextInpact où elle couvre entre autres, les évolutions de l’intelligence artificielle et autrice de Technoféminisme, à paraître en février chez Grasset ; Charles-Henry Groult, journaliste, chef du service vidéo du Monde qui a reproduit la voix du Général de Gaulle ; et Étienne Mineur, designer et enseignant. 

Correction

Nous évoquons en plateau une vidéo compilant l'histoire de l'Art selon l'IA, vidéo censée montrer les biais de cette IA qui ne semble connaître que l'art occidental (à l'exception de l'art antique égyptien). En réalité, l'artiste à l'origine de cette vidéo a expliqué avoir lui-même choisi sciemment les périodes historiques que l'IA devait présenter, excluant ainsi tout un pan de l'histoire de l'art. Les biais ne sont pas toujours ceux que l'on croit.

Humains biaisés, IA biaisée ? 

Les IA sont à l'image de ceux qui les créent : avec leur biais, et leur vision du monde. Pour Mathilde Saliou et Étienne Mineur, le fait que la moitié de l'humanité n'ait pas accès à internet se ressent automatiquement dans les productions de ces IA, incapables de penser le monde autrement que par le prisme de leurs créateurs, occidentaux pour la plupart.

Peut-on faire parler le général de Gaulle ? 

Le 18 janvier, le Monde a publié une première historique : l'appel du 18 juin 1940, tel que prononcé par le général de Gaulle. Avec une différence de taille : la voix du général a été reproduite grâce à l'intelligence artificielle. Charles-Henry Groult, à l'origine de cette production, défend la démarche : "Nous n'avons pas créé un faux."

L'IA produit une voix trop parfaite

Même pour reproduire la voix du général de Gaulle, l'IA en fait trop. À tel point que le Monde a dû altérer la voix du Général telle que produite par l'ordinateur. "Il y avait un paradoxe, le logiciel avait réussi à produire un contenu très fin et qui était impossible", raconte Charles-Henry Groult.

Pour aller plus loin

- La tribune de Claire Mathieu sur ChatGPT publiée dans les Échos.
- La production du Monde reproduisant l'appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle. 
- Le livre de Mathilde Saliou, Technoféminisme, à paraître en février chez Grasset.
- Le blog d'Étienne Mineur où il raconte son expérience des intelligences artificielles.

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.