Gilets jaunes et rap : "L'union des colères"

Arrêt sur images

Il y a deux ans, le 17 novembre 2018, le mouvement des gilets jaunes faisait irruption dans le paysage politique et médiatique français. Qu'en reste-t-il aujourd'hui, alors que la pandémie de Covid-19 amplifie la précarité et que la loi "sécurité globale"(...)

L'émission
  • Avec
    David Gaborieau et Jérôme Rodrigues et François Oulac
  • Presentation
    Daniel Schneidermann
  • Préparation
    Adèle Bellot et Pauline Bock
  • Deco-Réalisation
    Sébastien Bourgine et Antoine Streiff
Réservé à nos abonné.e.s
Il y a deux ans, le 17 novembre 2018, le mouvement des gilets jaunes faisait irruption dans le paysage politique et médiatique français. Qu'en reste-t-il aujourd'hui, alors que la pandémie de Covid-19 amplifie la précarité et que la loi "sécurité globale" débattue ces derniers jours à l'Assemblée pourrait interdire de filmer les violences policières ? ASI explore deux ans de luttes sociales à travers un média particulier : la musique, et plus particulièrement le rap. David Gaborieau, sociologue spécialiste du monde ouvrier dans la logistique, François Oulac, journaliste spécialisé dans le rap et les musiques urbaines, et Jérôme Rodrigues, figure des gilets jaunes, reviennent ensemble sur les clips qui ont marqué le plus important mouvement populaire de ces dernières années.

Lorsqu'on a contacté Jérôme Rodrigues pour cette émission, il était dans le train pour Bordeaux, d'où il rentrait après quelques jours à Paris pour participer à la manifestation de protestation contre la proposition de la Sécurité Globale devant l'Assemblée nationale du 17 novembre. Depuis deux ans, ce gilet jaune de la première heure, qui a perdu son oeil par blessure de LBD en janvier 2019, dialogue avec toutes sortes de gens. Récemment, dans Sept à Huit sur TF1, on le voyait partir à la rencontre d'un patron de boîte de nuit que la pandémie  met en difficulté financière.

"Beaucoup de petits patrons n'ont pas pu ouvrir depuis mars, et ils me disent exactement ce que nous, les gilets jaunes, disons depuis deux ans : 'On veut que notre ...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Les Enfoirés, révélateurs malgré eux d'un violent conflit de générations

"A vous de jouer, mais faudrait vous bouger" : UMP, ou Enfoirés ?

Romain Goupil, mollir à 60 ans

Le soixante-huitard repenti défend le macronisme sur les plateaux

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.