Chevènement : "C'est toujours le coeur lourd qu'on se résigne à démissionner"

Arrêt sur images

Taubira, nation, guerre du Golfe : les vérités du "Che"

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
"Un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne." On n'a jamais autant entendu cette phrase en boucle à la radio, à la télévision que cette semaine à propos de la démission de Christiane Taubira. L'auteur de cette phrase sait de quoi il parle : Jean-Pierre Chevènement, a démissionné trois fois d'un poste ministériel, deux fois sous Mitterrand, une fois sous le gouvernement de Lionel Jospin. Jusqu'à quel point faut-il mettre ses convictions dans sa poche quand on est ministre ? Comment concilier éthique de conviction et éthique de responsabilité ? Il est aussi question dans cette émission de sécurité, nation et laïcité.

L'émission est présentée par Daniel Schneidermann, préparée par Adèle Bellot
et déco-réalisée par Axel de Velp et François Rose.

La vidéo dure 1 heure et 3 minutes.

Si la lecture des vidéos est saccadée, reportez-vous à nos conseils.



C'est en écoutant France info que Jean-Pierre Chevènement a appris la démission de Christiane Taubira. Une démission qui a un peu surpris l'ancien ministre de Mitterrand car remise à propos d'un texte sur la déchéance de nationalité qui n'est pas encore définitif. "Quand le choix est irréversible, la démission a un sens, mais qua...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Michel Rocard, l'homme qui n'avait jamais accepté la simplification médiatique

Notre émission de 2008 avec le socialiste décédé le 2 juillet 2016

"Il y a un grand secret dans la guerre : la jubilation"

Penser la guerre, avec le grand reporter Jean-Claude Guillebaud

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.