"Arnaud Lagardère s'est inséré naturellement dans le tournage"

Arrêt sur images

La belle, le milliardaire et la discrète : la productrice raconte

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Il arrive rarement à la télévision qu’on se pince en se demandant si on voit vraiment ce qu’on est en train de voir. Et pourtant le récent documentaire de la télévision belge RTBF (que l'on peut visionner ici en ligne) sur Arnaud Lagardère et sa compagne Jade Foret a produit cet effet de sidération. Voir un grand patron français afficher sa richesse, se faire appeler "Nono" par sa belle-mère, contrevient à tant de codes implicites de l’imagerie des riches et des puissants, que l’on se demande comment ces images ont été tournées et ce qu’elles disent de ce grand patron français. Pour répondre à ces questions, Safia Kessas, productrice et Jacqueline Remy, auteure d’une biographie sur Arnaud Lagardère, "l’héritier qui voulait vivre sa vie" aux éditions Flammarion.

 

L'émission est présentée par Daniel Schneidermann, préparée par Laure Daussy
et déco-réalisée par Mireille Campourcy, Sébastien Rochat et Marion Mousseau.

La vidéo dure 1 heure et 03 minutes.

 


Le Making-of raconté par Laure Daussy :

Cette semaine, beaucoup de journalistes français avaient les yeux rivés vers la Belgique. Nous aussi. Et pour cause, Un documentaire façon "strip tease" était diffusé sur un grand patron français, Arnaud Lagardère, et sa compagne mannequin Jade Foret. Et ce alors qu'une vidéo du couple avait déjà fait polémique il y a un an.

Lundi, lorsqu'on évoque le documentaire, ce n'est pas notre premier choix d'émission. On envisage deux autres sujets possibles, un sur l’affrontement entre Canal+ et Air Fran...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.