Ils épluchent les forums des sites de presse, analysent les liens hypertexte dans les articles, s'interrogent sur le sens du "like" de Facebook, explorent le "new journalism" aux USA : cet été, tableau ambulant roulé dans le sac à dos, nous partons à la rencontre de sociologues des médias

Publié le 01/08/2013  Alimenté le 04/10/2013

Qu'est-ce qui peut bien pousser un journaliste à inventer un faux témoignage, à diffuser une information non vérifiée, ou au contraire, à étouffer une révélation potentiellement fracassante ? C'est le genre de questions que se pose le dernier invité de notre série d'été, le sociologue Cyril Lemieux. Dans Mauvaise Presse, ce directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) cherche à comprendre ce qui amène les journalistes à commettre les "fautes professionnelles" qui fondent les critiques récurrentes envers la presse : collusion, voyeurisme, superficialité, suivisme … Il nous expose ses conclusions, au cours d'une séance de passage à la moulinette sociologique de quelques cas d'école récents (l'affaire DSK), moins récents (le Watergate), et d'une poignée de mythes journalistiques.

Extrait de l'émission:


Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Au bonheur des riches... et de la télévision ?

Quand la séduction l'emporte sur la sédition.

chronique publié(e) le 04/10/2013 chez Judith

France 2 diffusait mardi 1er octobre un documentaire d’Antoine Roux en deux parties, «Au bonheur des riches», écrit avec Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon. Plus subtil que prévu, plus ambivalent aussi… Et finalement plus flatteur pour les grandes fortunes que pour l'esprit critique...

parasie

"Aux États-Unis, presse et hackers civiques ont noué des liens très forts"

Sylvain Parasie, le chercheur qui étudiait le crime à Los Angeles et la vie politique d'Oxelaëre

arrêt sur images, émission publié(e) le 14/08/2013 par Justine Brabant

Quoi de plus opposé, en apparence, dans la variété des figures du journalisme, que l'inamovible correspondant de La Voix du Nord à Oxelaëre (510 habitants) et le pionnier du journalisme de données – ces spécialistes de la mise à la disposition du public de données statistiques, ...

vignette lecam

"La révolution du journalisme par la technique, au XIXe siècle déjà..."

Florence Le Cam, la chercheuse qui s'intéressait aux e-mails, aux téléphones et aux mariages des journalistes

arrêt sur images, émission publié(e) le 09/08/2013 par Justine Brabant

Il n'y a pas qu'en France, où l'on scrute le journalisme et ses évolutions à la loupe. L'invitée de la troisième émission de notre série d'été est bien placée pour le savoir : après une thèse sur les web-journalistes au Québec et quelques crochets par Rennes et Lannion, Florence Le Cam ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Au bonheur des riches... et de la télévision ?

A vous lire Judith, recueillir entre gens courtois les propos d'une classe sociale sans lui opposer une apostrophe musclée et...

Par Jean-Joseph Osty
le 05/10/2013

"Et si on conditionnait les aides à la presse à la création de médiateurs ?"

Chers Varlin et gondalah, Soutenir qu'Acrimed, Gilles Balbastre et Serge Halimi seraient frappés d'omerta dans une série d...

Par Justine Brabant
le 25/08/2013

"La révolution du journalisme par la technique, au XIXe siècle déjà..."

Passionnant, vraiment. Du début jusqu'à la fin. Justine, vous pourriez continuer après l'été ?

Par little jo
le 09/08/2013
Tous les forums >