189
Commentaires

Zemmour et la "déportation" des musulmans : qui a dit quoi ?

Jean-Luc Mélenchon accuse le polémiste islamophobe Eric Zemmour, lequel accuse le journaliste italien Stefano Montefiori d'avoir réécrit une question, le tout à propos... de la déportation des musulmans. Alors qui a dit quoi, quand et où ?

Derniers commentaires

Zemmour n'a pas utilisé le mot déportation ni le journaliste aussi. Soit et alors ? Le sens est bien le même, on ne va pas pinailler pour un mot si l'idée est là.

Quand les nazis envoyaient des Juifs dans les camps, ils n'employaient pas le mot au point que certains même ne croyaient pas que les gens qu'ils dénonçaient allaient à leur mort. Nos bons citoyens dénonciateurs ne faisaient que répondre aux conseils de la milice et du bon Maréchal qui eux aussi n'avaient jamais été effleurés par l'idée que ce que les nazis entendaient par camp signifiait la mort.

Continuons donc à naviguer avec Zemmour et d'autres sur les idées abjectes dont les mots exacts ne sont pas dits comme le mot à-peu-près de "fournée" du père Le Pen. Ils sont tous là à prétendre qu'il ne s'agit pas du mot "four".

Mais revenons aux autres propos de Zemmour : "Ca veut dire donner à ses enfants des noms français, être monogames, s'habiller à la française, manger à la française, du fromage par exemple. Blaguer au café, faire la cour aux filles. Aimer l'histoire de France, se sentir dépositaire de cette histoire et vouloir qu'elle continue, pour citer Ernest Renan.""
Alors à ce tarif, vont être nombreux ceux qui doivent partir à commencer par ceux qui donnent des prénoms américains à leurs gosses et connaissent mieux l'histoire américaine vu par les films que l'Histoire de France, et qui le soir se mangent un couscous en boîte.
Mpffff... il a plein de potes, ce sale c..
http://www.francetvinfo.fr/politique/eric-zemmour/la-contre-offensive-s-organise-en-faveur-de-eric-zemmour_777605.html

Alors bon, j'arrête de lui faire de la pub et je me replie dans mes appartements... ;o))
Dans la page que vous citez, je relève la réaction d'un certain Carl Meeus (je sais pas qui c'est, mais ça m'est égal parce que je constate que ce qu'il dit est vrai) :

"C'est curieux cette manie chez les gens de gauche de vouloir empêcher de parler ceux qui ne sont pas d'accord avec eux!"
M'autorisez vous à en déduire qu' I-télé est de gauche?
Non, bien sûr, mais les déclarations de directrice de la rédaction, Céline Pigalle montrent qu'elle a cédé à des pressions, quoi qu'elle en dise.

En revanche, Jean-Luc Mélenchon a eu une déclaration qui risque de semer le doute dans l'esprit de notre vielille [s]camarade[/s] abonnée Clomani, pour qui "ce sale c... a plein de potes" (ses "potes" étant ceux qui s'opposent à son éviction, je suppose) :
Jean Luc Mélenchon : "Virer Eric Zemmour n'est pas une idée utile à la lutte contre ses idées."

Et moi, au spectacle de tous ces "troubles", je bois du petit lait.
Jean Luc Mélenchon : "Virer Eric Zemmour n'est pas une idée utile à la lutte contre ses idées."

Un crypto chomskien ce Jean Luc Melenchon.

Comme dirait Sandy, encore un qui défend les idées fascistes. On a tous compris pour qui roulait ce Jean Luc.


Il accepte de discuter avec la bête immonde et est repris sur de site F de Souche !! Vomitif non? http://www.fdesouche.com/539615-melenchon-vs-zemmour-debat

Pascal Fautrier et Clément Sénéchal vont se désolidariser très vite je l'espère.
rhalala, comme c'est compliqué la politique...
Mélenchon est fasciné par le mal, ou plutôt par l'incompréhensibilité du mal. Il cherche la cohérence de la forme et du fond. Qu'un polémiste soit brillant pour défendre des idées rances, voilà qui l'interpelle, c'était déjà le cas avec Patrick Buisson. Zemmour est capable, sur un plateau de TV, d'être extrêmement brillant, nombreux sont les malheureux interlocuteurs ( pas seulement Domenach) qui en savent quelque chose. Cette brillance est aussi celle de Mélenchon, qui incarne la fascination du bon côté de la Force pour son côté obscur.
La clarté apollinienne qui danse avec l'ombre dionysiaque... l'éros solaire qui a rendez-vous avec le thanatos limbique... puisque on est parti à déconner
Oh, ça va ! J'essaye de faire progresser le débat !
Pascal Fautrier et Clément Sénéchal vont se désolidariser très vite je l'espère.

Oui on attends la réponse d'ici a une minute ...Mélenchon l'homme qui a tué Zemmour ...(bien qu'il aient été amis, il y a quelques années )

Si Mélenchon est repris par des "journaux typical fascist" il va falloir l'écarter du pouvoir en faisant une campagne de lynchage dont les médias ont le secret..evitons trop de parler des nouveaux pestiférés...C'est viral
Alors on a plusieurs ensembles :

L'ensemble A => Les gens de gauche.
L'ensemble B => Tous ceux qui ne sont pas d'accord avec A.
L'ensemble C => Les fachos.

Alors la proposition suivante est elle vraie :

Sachant que C est inclus dans B. Mais évidemment que B n'est pas inclus dans C.

"Les gens de gauche (A) veulent empêcher de parler les fachos (C)" équivaut à "Les gens de gauche (A) veulent empêcher de parler tous ceux qui ne sont pas d'accord avec eux (B)" ?

Je vous laisse réviser votre logique.

Du coup qu'est ce qui est pertinent ? Le simple fait de ne pas être d'accord ? Ou le fait d'être un trouduc qui veut user de violence contre des populations innocentes simplement parce qu'il les juge indésirable ?
Y'a un problème avec votre logique: il y a pas mal de gens à gauche qui sont fachos.
Par exemple, la "gauche" a t'elle rapatrié tous nos soldats engagés à l'extérieur depuis 2012 ?
Le mort sous les grenades des CRS, c'est bien sous la gauche, non ?
La collusion avec la finance ? Encore la gauche....
Et je ne parle même pas de la thématique du "grand soir" chère aux réunions de cellule d'extrême-gauche: À d'autre époques, le "grand soir" s'est appelé "nuit de cristal".
Pouvez vous répondre par oui ou non à la question : untel est- il de gauche?
Si oui, qu'est-ce qui vous autorise à en décider ?
Sinon, ce qui est le plus probable, les gens de gauche ne forment pas un ensemble susceptible d'opérations logiques, ce qui rend spécieuses vos considérations.
Les réponses sont "Oui", et "la liberté".
C'est donc vous qui déterminez qui sont les gens de gauche. Cela confirme bien que votre "nous"de l'autre jour était de majesté. Pour info, j'ai voté FdG a aux dernières législatives mais, à ma décharge, je ne vous connaissais pas.
C'est moi qui détermine si quelqu'un est de gauche pour moi. Tu sais un peu comme quand je détermine si une politique est de gauche pour moi. Ou si qqun est un ami ou un ennemi. J'ai en effet la pleine souveraineté sur ma propre pensée. Pensée qu'en plus je peux communiquer parce que je suis libre de m'exprimer. Et vos questions sont tellement stupides que je voulais voir où est-ce que vous vouliez en venir.
Tout ça pour troller en effet ;)

Quand à votre vote, nous savons très bien qu'il va au FN, le coup du je ne voterai plus pour le FDG ce n'est pas comme si on ne nous l'avait jamais fait.
La liberté ?
Mais dans un autre post vous nous parliez de votre patron qui passait sa vie en croisière. Voilà bien une personne libre de faire ce qu'elle veux sans trop devoir faire face aux vulgaires contraintes matérielles.
Donc votre patron est de gauche, voir même d'extrême gauche, puisque qu'une extrême richesse permet une extrême liberté !
Logique, non ?
Attention, le cynisme est de gauche ( et la bonne conscience de droite). Vous filez un mauvais coton.
Je ne vois pas bien le rapport.

Dans ce que j'ai écris dans mes deux précédentes phrases il n'y a aucune définition de la gauche. Ainsi l'enchainement que vous faites n'a rien de logique.
Et si jamais on devait parler de la liberté qui est défendue par les socialistes, il s'agit d'une égale liberté POUR TOUS, cela ne signifie donc pas exploiter le travail des gens et s'enrichir sur leur dos sans travailler.
Je veux bien jouer avec vous, mais il faut y mettre un peu de bonne foi.
Lorsque Robert vous pose la question: untel est- il de gauche? Si oui, qu'est-ce qui vous autorise à en décider ?
et que vous répondez "Les réponses sont "Oui", et "la liberté"
moi j'en déduit que pour vous la liberté est une valeur de gauche.
D'où ma démonstration ironique et effectivement illogique, puis que le postulat "gauche=liberté" est illogique.

>>égale liberté POUR TOUS
Certes, noble concept, et tout et tout. J'ai un peu de mal à voir la traduction dans le monde réel. Voulez-vous dire, par exemple, que je suis libre de venir squatter votre domicile si vous avez une chambre libre et que je suis sans domicile fixe ? J'ai autant le droit de dormir dans un lit que vous, non ?
C'est bien le problème avec les concepts moraux. Leur passage dans le monde réel est souvent source de problèmes. Lire par exemple les déboires des communautés transcendantalistes basées sur les théories de Thoreau et Emerson.

>>cela ne signifie donc pas exploiter le travail des gens et s'enrichir sur leur dos sans travailler.
Désolé, mais si votre patron est en croisière, ce n'est pas le cas de tout ceux que j'ai pu croisé durant ma vie professionnelle. Tous les patrons que j'ai connu sans exception bossaient comme des malades, et leur travail faisait vivre des dizaines voir des centaines de familles qui n'étaient pas "exploitées".
Donc je trouve votre sac un peu grand, et si je ne nie pas qu'un coup de balai est nécessaire parmi les très hautes rémunérations (y compris et surtout chez les politiques), je me garde bien de désigner à la vindicte de vos électeurs les 99% des patrons de TPE-PME-PMI qui font un job que 99% des salariés seraient incapable de faire.

Par ailleurs, soyez logique. La meilleur protection d'un salarié contre "l'exploitation", c'est:
1) Une offre de travail abondante, donc une politique qui ne matraque pas les entrepreneurs.
2) Une immigration réduite au stricte minimum, pour éviter un dumping des salaires, et même provoquer une hausse des rémunérations par la raréfaction des demandeurs d'emploi.
Exactement l'inverse de ce que veut faire le front de Gauche.
"Je veux bien jouer avec vous, mais il faut y mettre un peu de bonne foi.
Lorsque Robert vous pose la question: untel est- il de gauche? Si oui, qu'est-ce qui vous autorise à en décider ?
et que vous répondez "Les réponses sont "Oui", et "la liberté"
moi j'en déduit que pour vous la liberté est une valeur de gauche. "

La vraie Liberté avec un grand L, c'est à dire une liberté égale pour tous est bien une valeur de gauche. Mais ma réponse n'a rien avoir avec ce que que vous en déduisez.

Il me demande ce qui m'autorise, comme s'il fallait une "autorisation" pour se faire une idée sur l'idéologie qui correspond aux idées défendues ou propagées par une personne et ensuite à la communiquer, je réponds évidemment ma propre liberté de penser ce que je veux et d'exprimer ce que je veux.

>>égale liberté POUR TOUS
Certes, noble concept, et tout et tout. J'ai un peu de mal à voir la traduction dans le monde réel. Voulez-vous dire, par exemple, que je suis libre de venir squatter votre domicile si vous avez une chambre libre et que je suis sans domicile fixe ? J'ai autant le droit de dormir dans un lit que vous, non ?


Je préfère ne pas me lancer dans des échanges malhonnêtes de ce type, étant donné que ces arguments ont maintes fois été infirmés. La liberté des uns commence où s'arrête celle des autres, il ne s'agit donc pas de priver qui que ce soit de son espace d'intimité et encore moins de déshabiller Paul pour habiller Jacques.
Des frontières hermétiques, un système qui protège les gentils patrons et s'assure que les clochards crèvent a leur juste place...
Et tout ça au nom de la sainte logique... Elle est pas belle la vie...

Sale type...
Vous aurez remarqué que Robert, en bon socialiste, s'est immédiatement précipité pour infirmer les idées de retraité volontaire.
Ah non pardon.
Et en bon anti- raciste, celles de Yeza and co.
Ah non, pardon.
Un jours si vous avez le temps , j'adorerais que vous m'expliquiez l'intérêt d'échanger avec des gens dont vous êtes persuadé qu'ils sont des menteurs .
La plupart du temps j'ignore les trolls comme vous.
Mais parfois il faut bien que quelqu'un se dévoue pour déconstruire vos mensonges.
En tout cas il n'y a pas d'échange. L'échange n'est possible qu'avec des personnes honnêtes. On peut échanger avec qqun qui a des idées totalement opposées aux siennes s'il les assume. On ne peut pas échanger avec qqun qui ment effrontément.
arrêtez 5mn de vous donnez tous ces grands airs .
je ne mens pas.
j'ai toujours répondu a vos questions honnêtement.
vous par contre quand je vous demande 50 foisde vous justifier sur votre "Bricmont homophobe"..vous taillez la route ..


quel intérêt d'aller mentir sur un forum?
coïnciderez que les gens en face de vous sont de bonne fois est un minimum pour que le forum puisse fonctionner.
l’inverse est inquiétant pour votre santé mentale .Ça frôle la paranoïa.
montrez ma malhonnêteté par la contradiction entre deux post que j'aurai écrit mais l'asséner de cette façon ,en gros, -vous êtes malhonnête parce que je le dis- c'est grotesque.
Curieux raisonnement cher robert.
D'après vous, le concept de gauche, inventé par les hommes, ne pourrait être défini.
J'imagine que pour vous il n'a rien de sacré et n'est donc pas la propriété d'une quelconque entité.
Diable, vous pensez donc que le concept de gauche ne peut se définir que de façon démocratique??
Curieux raisonnement.... Du coup si ce concept est indéfinissable, il n'a aucun sens dans aucune conversation....

Pour ma part, j'imagine qu'il y a beaucoup à dire sur ce concept, mais qu'il n'y a qu'une façon dans notre pays d'être de gauche, c'est le vote. Et en la matière, seuls ceux qui votent Mélenchon (ou à sa gauche) peuvent se prétendre de gauche.
"D'après vous, le concept de gauche, inventé par les hommes, ne pourrait être défini.
J'imagine que pour vous il n'a rien de sacré et n'est donc pas la propriété d'une quelconque entité."

Je n'ai pas écrit cela mais que l'ensemble des " gens de gauche", même selon la définition qu'en donne sandy est un ensemble flou. Les opérations de logique auxquelles il le soumet sont donc pour le moins douteuses.
Je n'en donnerai pour preuve que le fait que j'ai toujours voté à gauche ( ouais, je sais, voter socialiste au second tour n'est peut- être pas très à gauche) et ai l'intention de continuer. Selon votre critère je serais donc " de gauche". Vous pouvez constater ci-dessus que ce n'est pas l'opinion de sandy. Ce concept n'aura donc pas de sens lors d'un échange entre lui et vous puisque vous ne parlerez pas de la même chose ( je vous autorise à reconsidérer mon cas si cela vous permet de vous accorder)
Oh oui moi je suis de gauche dite d'extrême gauche étant au POI, Mpep, , mais pour sandy, gondalah, et un "autre asinaute" je serais en fait d'extrême droite.!!..Donc je sais pas comment certains ici considère la "gauche" donc en effet la réduire à ce qu'en dit sandy est assez étrange.

Et si on considère que selon gondalah il faut strictement voter que FdG..alors là c'est faire partie de la tribu des Jivaro réducteurs de têtes..Dans le passé se sont les communistes du PC qui étaient staliniens, mais je pense que bien des membres du FdG, PG, sont aussi d'anciens communistes du PC ou d'anciens trotskistes bien connus pour leur sectarisme et leur hargne de pureté qui n'as pas permi à cette gauche de faire souche dans la classe ouvrière....
J'ai été vivement intéressé par votre question : " untel est- il de gauche?". Enfin, c'est surtout votre : "ce qui est le plus probable" qui ma fait réagir. Vous semblez dire par là qu'on ne peu pas répondre à la fameuse question. Ou alors vous doutez de Sandy en particulier?
En tout cas, je pense que certains concepts se doivent d'être ferme. C'est une forme de nihilisme que de supposer qu'ils sont flous et donc interprétables. Je comprends bien les limites de mon affirmation, mais j'avoue que ça m'intrigue qu'on puisse défendre l'opinion contraire comme le laisse entendre votre "ce qui est le plus probable".

Pour le reste, les foutaises que je lis sur votre supposée conversion à l'extrème droite ne m'intéressent pas des masses... Sandy à l'index un peu raide, il a toujours l'air de pointer quelque part...
En un temps où le parti dit "socialiste" mène les mêmes politiques et défends les mêmes valeurs que la droite tout en assurant aux gens qu'ils s'agit de politiques de gauche.
Ou encore en un temps où la montée des fascistes surfe sur une déconstruction des vrais clivages politiques gauche / droite pour leur substituer un faux clivage mondialistes / nationalistes, avec la fameuse phrase du ni gauche ni droite, et donc en jouant sur la confusion qu'ils apportent du coup dans l'esprit des gens.
Enfin en un temps où certains tentent de faire croire que l'extrême droite et les gens qu'ils rangent dans l'extrême gauche c'est du pareil au même, ou encore que le FN défend des politiques de gauche.

Si s'opposer à toutes ces affirmations, essayer de combattre cette volontaire confusion, fait de nous des sectaires, alors ainsi soit-il.

Défendez-donc les menteurs comme Robert, aidez-le à entretenir cette confusion, sur que cela sera très utile.
Vous vous êtes trompé si souvent ...
Pourquoi ,cette fois , vous verriez juste?
Vous avez reçu un message divin?
Je me trompe rarement.
Ne projetez-pas vos lacunes sur les autres.
Je me trompe rarement.
Ne projetez-pas vos lacunes sur les autres.


oh là là on dirait un psittacidé là ..nan la projection est de votre côté sandy ...Vous regardez les autres et se sont vos miroirs...
"Je me trompe rarement"

Je m'en veux un peu de vous donner une leçon de lecture mais vous semblez en avoir besoin.
Allez dans l'onglet "recherche avancée" (en haut de la page à droite). Dans le rectangle "recherche dans les messages" tapez "retraité" et dans celui " rechercher auteurs" tapez " Robert." ( veillez à ne pas oublier le . ) ; vous pourrez alors lire mes échanges avec retraité volontaire et juger de mon support au FN. Je vous conseille en particulier celui de 18: 03 le 07/07/2014 et le commentaire de Fan de canard qui le suit ( cela suppose chez vous un certain sens de l'humour mais qui sait ?)

Fan, je m'excuse d'avoir pris la liberté de vous impliquer
Excusez moi sandy mais si vous êtes capable d'envisager que Robert soit d'extrême droite ,
Si vous êtes capable d'affirmer que bric mont est homophobe sans avoir aucun élément pour le confirmer ,
C'est que votre capacité d'analyse , pour le premier exemple et votre rigueur intellectuel pour le second sont complètement déréglés .
Paradoxalement , c'est probablement vous qui avez le ton le plus péremptoire sur ce forum, qui proposez une guerre civile en réponse à une eventuel élection du fn ...
Vous être en train de devenir votre propre caricature .
Voici un site qui s'appelle Politest :
http://www.politest.fr/

Il en existe de nombreux du même genre. Ces gens arrivent à partir des idées que vous défendez, et à condition que vous y répondiez sincèrement, à déterminer votre positionnement politique ou en tout cas quelque chose qui s'en rapproche.

Cela n'a rien de magique, il suffit de connaître un minimum les idées défendues par chaque groupe politique.

Il est donc possible de déterminer le positionnement politique d'une personne à partir des idées qu'elle défend.

J'en reviens donc à la question : "qu'est qui m'autorise" à dire que telle personne est de gauche ou ne l'est pas.

Robert en une seule petite question formule plusieurs inepties :
1- Sous-entend-il qu'il n'est pas possible d'identifier le réel positionnement politique d'une personne ?
2- Sous-entend-il qu'il faudrait une compétence particulière / une autorité quelconque pour pouvoir identifier le réel positionnement politique d'une personne ?
3- Sous-entend-il que cela ne se fait pas, qu'il serait tabou, interdit, de déterminer le positionnement politique d'une personne, ou en tout cas d'exprimer notre pensée sur la question ?

1- est infirmé par les exemples comme Politest
2- le simple fait d'être un minimum informé sur les idées que défendent chaque groupe politique suffit, c'est à dire d'être un minimum politisé, ce qui est le cas de millions d'entre nous
3- à mon avis c'est à ce niveau que réside son problème
Donc selon sandy tous les français doivent se soumettrent au politest seul moyen pour les citoyens de pouvoir être agréer comme étant de gauche proche du futur élu sandy ....Le Pg ou Fdg va sans doute rendre ce test obligatoire ...
"Infirmé par les exemples comme politeste "
Sandy vous oubliez un détail qui anéanti totalement votre argument politest
Polieste pense son interlocuteur honnête , vous non .
De Gaulle a nationalisé plus que le front populaire, alors qu'il était maurrassien.

Si je vous dis que le progressisme est de droite car il est intrinsèquement lié au capitalisme.
Le libéralisme et le nationalisme sont des valeurs historiquement de gauche lors de la révolution française alors que l'écologie était une morale catho tradi.

Qui est de droite qui est de gauche?

Pour ce qui est de la liberté c'est un concept abstrait qu'il faut définir.
De même que les anar a 2 balles qui n'ont lu ni Bakounine ni Proudhon et qui te sortent "la propriété c'est le vol"(1840 si je ne dis pas de bêtise) alors qu'ils n'ont pas lu "Théorie de la propriété"(plus ou moins 1865 je crois) qu'ils ne font aucune différence entre propriété et possession et se réclames du marxisme. Ca me fait de la pleine.
" les menteurs comme Robert,"
Je ne doute pas un instant que vous vous croyiez en mesure de prouver cette accusation. J'attends.
Je l'ai déjà fait. Votre discours pro FN indique pour qui vous votez.
C'est ça que vous appelez un mensonge ! Évidemment je ne pourrais vous apporter tous mes bulletins de vote et en particulier celui pour Jean-Marc Bares dans la 9ième de la Haute Garonne aux dernières élections législatives mais je ne manquerai pas de lui signaler vos accusations.
Jean-Marc Barès ( avec mes excuses pour lui)
En tout cas pour un pro-PG vous faites fuir immédiatement toute personne de gauche de bonne foi en lui renvoyant dans la figure votre paranoia de pureté idéologique dont vous n'avez même pas un échantillon.

Vous n'avez jamais eu à combattre pour vos salaires ou conditions de travail ni fait une seule grêve professionnelle dans votre courte vie ! Jamais le mot classe ouvrière n'a été prononcé par vous ni dans votre milieu .Vous êtes un coq orgueilleux minable et je le redis j'espère que jamais vous ne serez élu .!!...Encore un des ces bobos qui vont trahir le peuple au nom du peuple ..
En un temps où le parti dit "socialiste" mène les mêmes politiques et défends les mêmes valeurs que la droite tout en assurant aux gens qu'ils s'agit de politiques de gauche.


Nous y sommes, le PS ne représente plus la gauche réelle mais bien les intérêts capitalistes et les banques, ils ont mis le pays en coupe réglée sous le parapluie américain avec la continuation des guerres partout dans le monde avec l'OTAN ..Nous sommes inféodés totalement aux diktats euro-américains. La France n'est plus qu'une république bananière depuis longtemps

Ou encore en un temps où la montée des fascistes surfe sur une déconstruction des vrais clivages politiques gauche / droite pour leur substituer un faux clivage mondialistes / nationalistes, avec la fameuse phrase du ni gauche ni droite, et donc en jouant sur la confusion qu'ils apportent du coup dans l'esprit des gens.

La montée du fascisme en europe de l'ouest est relative sauf en Belgique, Hollande, contrairement a celle de l'Est ou là effectivement la Déclaration de Pragues en 2008 a interdit le communisme mis a égalité avec nazisme comme régimes criminel : [url=http://www.didier-bertin.org/pages/prague-s-process-danger/les-declarations-de-prague-et-du-parlement-europeen-et-leurs-consequences-partie-1-2.html]Déclaration de Pragues 2008 !!!

Quand au fameux ni droite ni gauche il ne sert qu'à masquer ce fait que vous citez plus haut que la gauche actuelle PS, divers gauche fait le sale boulot de l'ultra-droite UMP, UDI divers droites.

Enfin en un temps où certains tentent de faire croire que l'extrême droite et les gens qu'ils rangent dans l'extrême gauche c'est du pareil au même, ou encore que le FN défend des politiques de gauche.

Disons que les FN, PG ou FdG sont comme vous le savez contre la sortie de l'Union Européenne et de l'euro, donc il y a bien convergence là ..Et c'est le plus important sandy dans les faits les paroles s'envolent mais les faits restent .Cette conjonction entre partis en principe ennemi fait le jeu de l'oligarchie mondialisée, et élimine la possibilité de pouvoir changer les faits en notre faveur c'est à dire le peuple ..Faire de la politique n'est pas seulement penser à être à la bonne place mais à servir le peuple qui vote pour vous.....

Si s'opposer à toutes ces affirmations, essayer de combattre cette volontaire confusion, fait de nous des sectaires, alors ainsi soit-il.
Défendez-donc les menteurs comme Robert, aidez-le à entretenir cette confusion, sur que cela sera très utile.


C'est grave d'en arriver à ces conclusions là, vous n'avez pas l'air de comprendre que les gens même de gauche peuvent être aussi différents entre eux que peuvent l'être un chihuahua et un Danois. ..Il y a autant de sensibilité dans un parti une population dite de gauche ou apparenteée, que même le plus sectaire d'entre vous serait ne devrait agir en stalinien ou marccarthyste comme vous le faites.

Je souhaite que vous ne soyez pas élu, vous êtes un arriviste, un apparatchik dangereux pour la démocratie !
"Je souhaite que vous ne soyez pas élu !"
Il est candidat quelque part ? Du FdG ?
En fait je ne sais pas quel parti mais je pense en rapport avec ce qu'il dit qu'il a soit une place d'élu en vue ou alors il milite à fond pour un parti que se soit le Pg ou le Fdg..

.Mais autant de sectarisme, de sa méchanceté envers ceux qui ne correspondent pas à ces "clichés de pureté idéologique, ne plaide pas en sa faveur.la façon indigne qu'il a eu de casser Chouard est vraiment confondante...Disons que si je le connaissais je ne voterais pas pour lui ! Je n'ai jamais cru robert que vous seriez de droite ou d'extrême droite à ce point là....
Bon, je comprends mieux. Le "nous" qu'il se plait à employer implique certainement un peu plus que lui-même (j'espère pas trop). Peut-être est-il seulement en train de faire ses classes.

la montée des fascistes

Vous savez ce que s'était le fascisme italien?
Faut arrêter de voir du fascisme partout sans connaitre l'histoire des courants politiques parce que votre idéologie est plus proche du fascisme que le FN est proche idéologiquement du fascisme.

Moi quand je vois des personnes qui se disent d’extrême gauche (ou antifa pour certain) et qu'ils saccagent des librairies parce qu'ils n'aiment pas les auteurs qu'ils vendent ça me fait directement penser aux autodafé nazi.
Et lorsqu'il empêche des manifestations autorisés par la préfectures je ne trouve pas que ce soit des démocrates.
Navré pour vous, Robert, mais après avoir soigneusement examiné votre cas et en avoir longuement délibéré avec nous-même, nous avons le regret de vous informer que nous ne pouvons vous accorder le label rouge, dit de la "gauche authentique".
Comme vous pouvez vous en douter, votre vote socialiste du second tour a constitué l'obstacle majeur à son attribution.
En espérant que vous ne nous en tiendrez pas rigueur...
Syriza en Grèce, Podemos en Espagne sont au seuil du pouvoir.
En France, c'est le parti d'extrême-droite qui progresse dans les intentions de vote.
A gauche, les groupuscules rivaux dissous, reformés, rebaptisés, font assaut de radicalité et abordent la bataille électorale en ordre dispersé, pour recueillir, comme à leur habitude, quelques miettes de suffrages.
Et sur les forums, certains de leurs relais s'interrogent sur l'appartenance de tel ou telle à la "vraie gauche", décernent des brevets, intègrent ou excluent, comme si cette gauche dont ils se réclament n'était pas déjà suffisamment cloisonnée et marginalisée.
Mais comment peuvent-ils penser un seul instant que leurs débats foireux incitent à les rejoindre, que l'image sectaire qu'ils donnent ici d'eux-mêmes est propre à susciter l'adhésion ?
Comment se pourrait-ce, Ulysse ? Vous êtes un des rares abonnés plein tarif auxquels je reconnais le droit d'utiliser le nous de majesté, majesté que vous reconnaissent aussi toutes les bimbos des côtes ensoleillés du sud-est de la France et du nord-ouest de l'Italie (excepté la Principauté de Monaco où un ectoplasme grassouillet monopolise ce titre).
Pour vous en laisser la jouissance j'ai décidé de fêter la nativité dans la douceur lascive de la Costa del Sol.
Arriba España. Vencerá la izquierda !

Édit: placer sous le précédent message d'Ulysse.
La putain de chance que vous avez, Robert, de vous prélasser en cette saison au soleil de la côte espagnole !
Non pas qu'en ces premiers jours d'hiver passés en notre demeure alpine, le climat soit particulièrement rigoureux, mais nous rêvons déjà de virées printanières du côté de Capri et de Portofino, ou nous attendent Laura, Clelia, Fiorella, Oriana... et bien d'autres dont nous avons oublié les prénoms.
Transmettez nos amitiés à Alejandra, Elena, Graciela... et à toutes les autres dont vous connaissez les prénoms.
Ulysse ne s'étant jamais imposé comme détenteur d'une vérité indiscutable , je lis dans ce nous ouverture et amitié .
Mais qu'est-ce qu'on en a à battre, que ce soit les gens de gauche, de droite, du centre ou du milieu de nulle part qui veulent que ce petit enchifrené (je ne sais pas ce que ça veut dire mais je trouve que le mot lui sied très bien) soit écouté et aimé de tous.
Ce monsieur dit et a visiblement écrit des choses racistes.
Le racisme est un délit, qu'on soit de droite, de gauche, du milieu du trou du c... ou d'un milieu élitiste...
Donc ce petit mec est condamnable.
C'est pas Zemmour qu'il fallait virer ! C'est Domenach. Ce type est nul ! Il ne s'opposait à Zemmour que sur le registre de la morale, du "bien". Il n'y a jamais réellement d'opposition politique, sociale, historique, idéologique face à Zemmour, juste du préchi précha gnan gnan. C'est ça le drame !
Sur LCP, Bruno Leroux a demandé aux journalistes de moins chercher le "buzz" et de moins inviter Eric Zemmour. L'animateur s'est montré opposé à cette idée, "ce n'est pas aux journalistes de décider de ne plus inviter, c'est à la justice de trancher". Dans 4 ans et avec un non lieu...
I télé a tranché
http://mobile.lemonde.fr/actualite-medias/article/2014/12/19/itele-met-fin-a-sa-collaboration-avec-eric-zemmour_4544072_3236.html
Vous imaginez le tollé s'il avait dit ... ou pire, pensé, qu'il n'y a pas assez de blancs, de whites et de blancos sur le marché de la ville de Meaux?? Nous ne sommes heureusement pas rendus à cet extrème là!
"Irréaliste", dit Zemmour ? Pas tant que ça, selon moi.
J'ai en effet calculé que si on réquisitionnait les 10 plus gros paquebots naviguant dans le monde, dont la capacité moyenne est d'environ 3500 passagers, il ne suffirait que de quelques 140 voyages pour dép... lacer les 5 millions de musulmans français qui refusent obstinément de vivre comme nous.
Resterait bien sûr à convaincre les armateurs de la nécessité d'une telle opération. Mais sous condition d'une substantielle compensation financière versée par le futur gouvernement frontiste, il s'agit d'une hypothèse tout à fait envisageable.
A voir le dernier cahiers de doléances sur france5 qui traite du sujet. Si comme dans cette émission, au lieu du daesh vert et noir avec ses longs couteaux près des cheveux clairs de l'otage, on montrait au 20 heures et en boucle deux ou trois témoignages de vrais musulmans français! Cette algérienne, musulmane, qui fait le ramadan depuis qu'elle est arrivée en France et demande qu'on interdise le voile à l'école...cette autre jeune musulman croyant qui mange du porc et boit du vin! cet autre qui est venu chercher en France la laïcité et qui demande à sa religion de rester discrète. Mais non, en France, les médias et les politiques se battent pour qu'on autorise le voile à l'école, qu'on impose le hallal dans les cantines et respecte la burka en ville. Et le gouvernement a du créer lui-même un conseil du culte musulman parce que les imams n'arrivent pas tous seuls à se mettre d'accord. "Déportation", un mot non écrit, non prononcé, ajouté par Jean-Luc Mélanchon si j'ai bien compris, et tout le monde politico-médiatique de faire des pages et de grandes déclarations anti-zemmour, de faire 10 minutes sur les banlieues en ne disant pas un mot de la religion. Il suffirait de passer au 20 heures pendant un mois (comme pour gaza ou l'ukraine) les bons extraits de cette émission de France5. Je suis sûr que les chaines main-stream arriveraient même à compléter la liste. De rappeler les mesures prises par l'actuel gouvernement et par le précédent pour les banlieues et l'école. Aucun mea-culpa des médias évidemment qui ne sont pour rien dans l'affaire, qui affirment que c'est aux juges de sanctionner les propos racistes de Zemmour, et qui continuent à chercher le buzz!! ASI s'arrête sur les buzz qui passent, mais il pourrait s'intéresser aussi aux infos qui ne passent pas. Cà n'est pas un détail. Les médias français traitent le problème de l'islam comme le réchauffement climatique. A 20 heures, Ils pèsent de tout leur poids dans un sens et à 23h30 ils demandent aux gens d'agir dans l'autre sens. Chez moi, les musulmans sont devenus des bêtes noires, on allume l'info, le daesh, boko aram, talibans, sont là tous les soirs, plus moyen de discuter. J'ai passé l'émission en question à la place du 20 heures, la critique est devenu moins vive et on a pu discuter. Assez de grands mots, des images !! ASI, il y a un souci avec çà, les médias télés, çà n'est pas les journaux papiers, on voit le monde à travers "la lucarne". Avec l'image, ils nous font acheter n'importe quoi, et aussi hair n'importe qui. Bon, on est quand même plus libres en France qu'ailleurs, alors qu'est ce qui se passe?
Comme souvent face à ce genre de polémiques, on peut être attristé de voir la notion de racisme utilisée pour qualifier des choses qui ne sont pas racistes... D'un côté, on devrait alors se dire qu'on ne peut rester passif, ou muet, face à ce genre de confusions ; d'un autre côté, on peut sentir que, si on réagit comme il le faudrait, on risque d'être mal vu... Le choix politique fondateur de toute société est, pour les membres de sa population, le choix de continuer à former une même société, sur son territoire. Ce choix est renouvelé à chaque élection, même si le plus souvent il est implicite. Il est tout à fait possible que, dans certaines circonstances, il paraisse préférable pour une majorité de membres de la population (orientant leur pensée vers son bien commun), que cette population se sépare, selon telles modalités. lls peuvent alors décider de cette séparation aux prochaines élections. Le choix de la séparation n'est pas nécessairement raciste, et c'est parce que la séparation n'est pas interdite que le fait de "continuer la vie commune", comme dit Renan (dans Qu'est-ce qu'une nation ?), est un choix collectif, renouvelé à chaque élection, comme "un plébiscite de tous les jours". C'est quand la vie commune est choisie qu'elle est vraiment vivante, mais le prix à payer pour avoir cette vraie vie est la possibilité de la mort, c'est à dire la possibilité de choisir la séparation, pour que l'union soit vraiment un choix. Ainsi, le fait que Zemmour envisage une séparation des membres de la population française d'aujourd'hui ne devrait pas être considéré comme raciste, même si on peut quand même trouver pour sa part, que le fait, pour les membres de la population française d'aujourd'hui, de former une même société sur ce territoire, reste pour eux une bonne idée, aussi multiculturelle que soit aujourd'hui cette population.
Foutage de gueule...

"je n'ai pas dit de les déporter... Juste les mettre dans des avions et des bateaux et les renvoyer... C pas la même chose n'est-ce pas..."

Tu joues petits bras Eric... Tu me déçois... T'assumes pas tes conneries et ça c'est pire que les conneries elles-mêmes...

Cordialement.
La francitude, ça veut dire donner à ses enfants des noms français (c'est bon) être monogames (ben oui, mais sans le s), s'habiller à la française (ah... un jean... un T shirt... c'est pas vraiment français, non?), manger à la française, du fromage par exemple (du fromage, youpi, reblochon, roquefort, ah... gorgonzola, merde!). Blaguer au café, faire la cour aux filles (ah ben non, ni l'un ni l'autre! mais je suis sûre que ça plairait pas à Zemmour). Aimer l'histoire de France (bof), se sentir dépositaire (bof bof) de cette histoire et vouloir qu'elle continue (bof bof bof), pour citer Ernest Renan (Renan... bof).
J'ai loupé mon exam de francitude à la Zemmour. mais je me console, en fait j'aurais détesté le réussir, et je regrette de ne pas l'avoir raté to-ta-le-ment. Trop tard pour donner à mes enfants des noms plus exotiques (les petits enfants, ça compte? parce que là, j'ai une chance) et pour renoncer à la monogamie, je vais y réfléchir. Pour le fromage, je mets le gorgonzola en tête et j'oublie les autres... Je vais quand même pas renoncer au fromage juste pour contrarier Zemmour?
La maladie du centrisme ("untel dit... un autre dit...") qui touche @si les fait ici jouer le jeu de Zemmour tentant de détourner une polémique sur le fond en un choix de mots.
Bien triste pour un site qui prétend critiquer les médias, décrypter ce qui s'y passe.
Bien sûr que non il n'a pas dit le mot déportation. Zemmour n'est pas si con. Et si en plus le journaliste italien n'a pas prononcé le mot non plus !! Ah ben merde alors, nous voilà bien. Et voilà-t-y pas que Monsieur Zemmour a sa position de victime persécutée par la bien-pensance toute trouvée !

Oui mais que le journaliste italien ait dit "Mais alors que suggérez-vous de faire ? Déporter 5 millions de musulmans français ?" ou « Mais vous ne pensez pas que ce soit irréaliste de penser qu'on prend des millions de personnes, on les met dans des avions… » « ou dans des bateaux » « pour les chasser?», ne change rien à l'affaire, car Mr Zemmour, au lieu de répondre, comme toute personne saine d'esprit que c'est effectivement une idée bien saugrenue, voire même complètement xénophobe, et donc tout à fait condamnable, il a bel et bien répondu :

"Je sais, c'est irréaliste mais l'Histoire est surprenante. Qui aurait dit en 1940 que un million de pieds-noirs, vingt ans plus tard, seraient partis d'Algérie pour revenir en France ? Ou bien qu'après la guerre, 5 ou 6 millions d'Allemands auraient abandonné l'Europe centrale et orientale où ils vivaient depuis des siècles ? répond Zemmour. Je pense que nous nous dirigeons vers le chaos. Cette situation d’un peuple dans le peuple, des musulmans dans le peuple français, nous conduira au chaos et à la guerre civile. Des millions de personnes [vivent ici], en France, [mais] ne veulent vivre à la française."

Mais bon sang que sous-entend-il donc ?? C'est vraiment très très compliqué à deviner !!
les journalistes de RTL se sont désolidarisés, mais quid de I Télé ?

Ce midi quand le sujet Zemmour a été abordé à la Nouvelle Editions sur Canal +,
Domenach, son vis à vis lors des débats sur I-Télé, n'a pipé mot.
Bah ouais mais non. Je me doute que si Montefiori avait utilisé le mot "déporter" dans sa question, Zemmour serait revenu dessus. Si, factuellement, il n'y a pas grande différence, "déporter" le fait passer pour un nazi, alors que "mettre tout le monde dans des bateaux et des avions" le fait passer pour "simplement" xénophobe.

Enfin c'est mon analyse.
A force d'entendre causer de ce Zemmour, on finit par cerner un peu le personnage.
Donc il n'a pas dit ce qu'il a dit sans l'avoir dit tout en laissant entendre qu'il démentirait si on disait qu'il l'avait dit mais en se réservant le droit de confirmer si jamais...etc, etc.

C'est un peu nauséeux.
Par contre qui peut penser que l'attaquer en justice a un intérêt ?
Voilà un gars qui a micro ouvert partout, qui prétend pourtant représenter une parole baillonnée et à qui on va faire le cadeau de porusuites qui vonr le faire hurler à la censure ?

Il faut argumenter contre lui, et ne pas louper une occasion de montrer le ridicule de sa posture, lui le petit maigrichon qui se plaint de la perte d'autorité de l'homme blanc.
Ou ressortir par exemple la fois où il se scandalisait de l'organisation par l'éducation Nationale dune journée de lutte pour les enfants, alors qu'il ne s'agissait que d'une "journée lutte" ayant pour thème la lutte en tant que sport !

Zemmour est essentiellement risible de sa rancoeur de petit blanc dépassé par les événements, rions de ce rigolo au lieu d'en faire un étendart de sa pseuso lutte contre la pensée unique.
rien de changé sur le fond : l'idiot utile des médiacrottes continuera de faire parler de lui, la preuve ici même !!
traduire "deportare" par "deporter" c'est stalinien
"Ce sont des méthodes staliniennes, mais pour un ancien trotskiste c'est un retour aux sources"

Quand on connaît la passion brûlante (c'est le mot) qui unit stals et trotskos (ça continue sur Médiapart), cette affirmation donne une idée du caractère ausi approximatif (voire faux) et péremptoire des affirmations d'EZ.

"Méthodes staliniennes" : il ne faut pas fouiller beaucoup dans la prose zemmouroïde pour voir qu'il sait fort bien les employer
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.