11
Commentaires

Youtubeurs : sur la piste des publicités cachées de Cyprien

Norman, Cyprien, Natoo, EnjoyPhoenix, Squeezie, Jenesuispasjolie, Clara Channel, Jérémy, Le rire jaune, Pat, Aziatomik, Andy : les élèves de 5ème du collège Gérard Philipe (18ème arrondissement de Paris) n'ont eu aucun mal à énumérer les youtubeurs qu'ils connaissaient. Ils connaissent également très bien la manière dont ils sont rémunérés : nombre de vues, publicité avant les vidéos. Mais sont-ils capables de déceler la publicité quand elle est cachée ? Nous leur avons montré un extrait d'une vidéo de Cyprien.

Derniers commentaires

Le principe de cette série est vraiment fantastique!
J'aimerais seulement que chaque émission dure plus longtemps, qu'on puisse avoir le temps de les voir chercher, pas seulement trouver.
Merci en tout cas !
Je rejoins les deux @sinautes précédents : le montage de "Classe télé" est toujours assez pénible, haché ; il mériterait de faire lui-même l'objet d'un "Classe télé" ! Pourquoi avoir voulu tabler sur un format archi-court (format très youtubeur !), qui survole un sujet plutôt qu'il ne le traite vraiment ? Par exemple, ici, s'il y avait eu d'autres vidéos de pubs cachées, bien plus subtiles que celle sur les Sims, cela aurait permis des réactions plus riches.
Ce qui met mal à l'aise dans le concept, c'est que les réponses sont dans vos questions, on sent trop le but qui est derrière. Vous voulez leur "faire dire" des choses plutôt que les interroger vraiment. C'est cela qui produit ce montage haché où tout va trop vite, qui n'a que faire de l'individualité de chaque enfant puisqu'il faut produire une sorte de "réponse globale", certes parfois tiraillée entre plusieurs sentiments, mais tout de même "globale" au final, et très schématique.
Tout le problème de l'école se manifeste ici... Comme souvent chez @si, c'est la façon dont se manifeste le décryptage qui est plus intéressante que le décryptage en lui-même (l'exemple le plus frappant étant les lubies diverses de Daniel, sa façon de couper la parole aux invités, de "faire le malin" ou au contraire le naïf, etc.).
Je me posais quand même une question à propos du dispositif. Si les élèves ont du reformuler plusieurs fois leurs réponses et modifier certaines façon de dire les choses, est-ce qu'on peut vraiment parler de spontanéité ?

Du coup je rejoins un peu Al1, même si je pense que les gosses aujourd'hui savent vraiment comment marche les youtubeurs, tout simplement parce que quand j'étais gosse, je m'intéressais vachement aux dinosaures et je savais plein de trucs sur eux. Le sujet d'intérêt des gamins today, c'est quand même bien plus les youtubeurs que les dinosaures.

Du coup, j'aimerais avoir l'avis de Stéphane Rochat sur le dispositif et un peu plus de détail sur ce problème de refaire répondre les enfants, d'un point de vue journalistique.
Je serais un des enfants de la classe télé, je dirais que la vidéo Classe télé est tellement saucissonnée qu'on peut douter de la spontanéité des questions/réponses. Ils sont super bien renseignés sur le sujet (bon ça OK), en quelques mots bien choisis ils décrivent le contexte, et il leur faut trois minutes pour comprendre d'eux-mêmes que Cyprien fait de la pub déguisée.

Ca c'est si j'étais un des enfants de la classe télé. Heureusement, je ne suis pas si perspicace ! ;-)
Est-on sûr que ce n'est pas de la publicité pour Ikéa ?
Encore une belle émission : l'occasion pour les élèves de s'interroger sur les images, leurs stars et la pub, mais aussi, une façon habile de les faire s'exprimer à l'oral, justifier leur point de vue. Merci pour cette émission !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.