19
Commentaires

Voiture de police incendiée : deux vidéos, deux versions

Une voiture de police incendiée? Ces images ont fait le tour du web et des JT. La scène est survenue, mercredi 18 mai, alors que des policiers manifestaient à Paris, place de la République, pour dénoncer la "haine anti-flic". A quelques centaines de mètres, deux policiers à bord de leur véhicule de service ont été violemment assaillis par plusieurs personnes. Nous vous en parlions lors de notre dernière émission. La scène a été filmée sous plusieurs angles. Des images très différentes, qui ont pu donner lieu à des récits divergents. Ce sont ces séquences que nous avons montrées aux élèves de cinquième du collège Gérard Philipe (Paris, 18e).

Derniers commentaires

A propos de récits divergents, il faudra un jour revenir sur le troisième récit, celui qui met en scène un témoin (policier en civil infiltré parmis les "casseurs") et dont le témoignage a servi à inculper un jeune qui semble n'avoir pas fait grand-chose dans cette affaire... et puis un quatrième récit, quand d'autres individus sont à leur tour inculpés, cette fois sur la base des images... et peut-être un cinquième récit, quand nous connaîtrons enfin la vérité sur l'identité des auteurs, les complicités, que sais-je encore ?

Quoiqu'il en soit, au-delà de la vérité, nous avons là une mise en scène exemplaire. Le fond de commerce d'@si, si je ne m'abuse.
Bravo pour les gamins :) Et bravo à ASI.
Grosse guéguerre à la Nation, où les Casseurs Debout ont dû faire usage de pavés pour disperser les CRS.
c'est scandaleux d'avoir truqué la vidéo , comment vous avez fait pour transformer la barre de fer en tige en plastique???

Bon sang de bois ! Il faudra bien admettre la vérité un jour ou l'autre, c'était une barre de fer, tout le monde le sait !
Merci. Et à ceux qui penseraient que la seconde vidéo n'est toujours pas violente, il faut rappeler qu'elle-même n'est-que partielle : dans sa version longue, on voit l'instant d'avant, où un attaquant fait voler en éclat la vitre latérale conducteur par un coup de pied, puis met plusieurs coups de poing au policier à l'intérieur de la voiture, avant de se replier. Ce n'est qu'après qu'il revient à la charge avec la longue tige.
On peut voir ces images ici par exemple, dans une quasi continuité (il semble y avoir une coupe à 19s)
On y voit aussi un autre attaquant jeter un projectile imposant sur le pare-brise avant, côté passager (à 10s).
Question bête : de ces deux versions, quelle est la vraie ? Réponse bête : la synthèse des deux.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.