54
Commentaires

voici l'homme, voici la lune

Derniers commentaires

avec beaucoup de retard pour ce commentaire mais non sans tristesse pour tous ces jeunes
" ils n'ont opposé aucune résistance "
il me semble même qu'ils ont été traité avec "délicatesse "
Merci Alain
Mini remarque : une fois qu'on commence à lécher le cul de sarkozy, il faut non seulement lécher le sien mais aussi celui de sa famille (affaire Jean S.), mais encore se creuser soi-même une tombe remplis de merde, histoire de bien montrer qu'on est prêt à tout.

C'est la méthode Besson.
Je venais ici, sur ce fil de commentaires peu animé, pour signaler l'expulsion vers Kaboul de trois Afghans. Francès Pérance m'a devancé, mais voici le lien vers l'article de Libé paru ce matin.
Un article du Monde "papier" de cet après-midi sera consacré à ce sujet :
La France a renvoyé vers Kaboul trois Afghans en situation irrégulière
Eric Besson, le ministre de l'immigration, a annoncé, mercredi, qu'il y aurait d'autres vols groupés.


DANETTE : Ça donne honte, oui. Ça donne envie de prendre la nationalité d'un tout petit pays inconnu de tous, coincé entre deux montagnes ou deux îlots.
Difficile de ne pas vous dire à quel point les chroniques sont fantastiques.
Je n'avais pas vu ces images, submergée par d'autres choses j'étais passée à côté des informations. Seule la radio m'avait mis au courant du "nettoyage" de cette "jungle" (quel mot dégueulasse).

La photo fait très très mal.
La souffrance du jeune homme y prend toute la place, je ne vois que ça, ça frise carrément l'insupportable, et ça donne honte.
Plus ça va et plus la politique du gouvernement donne envie de tout casser.

C'est bête mais j'ai envie de hurler à la face de la lune que "ce sont des hommes".
Comment se fait-il qu'ils ne voient pas ?
Comment se fait-il que cela soit conforme à la loi ?
Que s'est-il passé dans les textes pour qu'un truc aussi atroce puisse arriver ?
Si les motifs économiques ne sont pas recevables pour fonder une demande d'asile, les motifs politiques le sont.
La guerre n'est-elle pas un motif politique ?

Je sais que je chipote toujours sur le sens des mots, que j'écris souvent qu'une choucroute n'est pas une polenta, que les définitions sont souvent d'interprétation stricte. Que le sens du mot politique dans "asile politique" a un sens précis.
Mais je ne m'explique pas ces reconduites d'hommes dans un pays d'origine ravagé par un conflit.

Je me souviens dans mes lointains cours de droit administratif que la France n'extradait pas des homes vers un pays où ils auraient commis un crime si cet Etat pratiquait la peine de mort. Le principe a été posé par le Conseil d'Etat.
Si renvoyer un homme dans son pays en guerre n'est pas une condamnation indirecte, alors je ne comprends plus rien. C'est un poil tiré par les cheveux mais les règles juridiques peuvent toujours être d'interprétation stricte, ou LARGE ! Le juge décide.

Et là, maintenant, en ce moment, il décide quoi le Conseil hein ?

Il chie dans son froc peut-être. je ne sais pas.
Trois Afghans renvoyés dans leur pays, annonce Eric Besson AP | 21.10.2009 | 09:06
La honte a un visage : Eric Besson
Entendu tout à l'heure sur le répondeur de Mermet : "ce soir un charter doit partir pour reconduire des Afgans en Afganistan, y aura-t-il un pilote dans l'avion ?, un pilote pour se rendre con-plice de cette mauvaise action".
Une question.
Est-ce qu'à chaque fois qu'on dit "la face cachée" de quelqu'un qui a un nom qui finit par "on"?
Est-ce que, comment dire quoi, bref, est-ce que c'est un message subliminal? Et est-ce que "le gens" qui a fait ça, vous croyez qu'il a fait exprès pour dire que le quelqu'un qui a son nom qui finit par "on", il est comme ça rime?

Non..., c'est pour savoir, c'est tout.

poisson
m'sieur Korkos, un jour,il y a bien longtemps déjà, dans une de vos chroniques, vous m'avez appris à regarder un tableau, à me rapprocher juste un peu pour y découvrir une larme : http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=1553
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/1a/Weyden_Deposition.jpg
larme qui m'a bouleversée tout comme les photos de cette chronique..

ce jour là je me suis dit que j'étais passée à côté de beaucoup trop de larmes juste parce que je croyais que mon oeil pouvait capter d'un seul coup l'essentiel pfff
ben non il faut s'arrêter, s'interroger, se poser deux-trois questions nécessaires qui vous aident à faire deux-trois liens ad hoc ....

si j'vous demande gentiment et poliment d'apprendre à ces messieurs de la politique comment regarder le monde qu'ils engendrent et les images qui en découlent, vous le feriez ???
ben parce que là en fait sur les photos que vous nous montrez, les larmes et le malheur sont en gros plan et pourtant Besson et son chef refusent de les voir...alors perso je sais plus quoi faire pour leur ouvrir les yeux !
si ça continue il ne nous restera plus que la méthode Orange Mécanique pour qu'ils prennent conscience de la pourriture qu'ils produisent : http://www.cinemovies.fr/images/data/photos/G36811053872104.jpg.... à eux de choisir !!!
Le cadeau bonus m'a fait immédiatement penser à

Li Wei
super chronique.
le charlatan (c'est affectueux) continue de sévir...
Très belle chronique, aussi laconique qu'explicite, beau travail !
Je n'avais pas compris pourquoi E.Besson était "La Lune" - Merci aux asinautes affutés qui m'ont donné la piste vers la "face cachée et les joues en forme de fesses...".
On dit C.... comme la lune. Ca y est = j'ai compris.
Il y a un artistique grand écart entre les images de Calais et celles d'oeuvres plus anciennes qui nous ramenent jusqu'au début du christianisme, Est-ce seulement ma culture judéo-chrétienne (ou crétine en ce qui me concerne) qui m'inspire à la fois compassion, remords et honte ?.
Je pense que ces malheureuses victimes d'un monde fou qui errent à travers la planète me touchent parce qu'il n'est pas impossible qu'un jour ce soit moi, les miens, mes proches, mes concitoyens.
Bravo Alain, cette photo d'une déchirante tristesse je ne la connaissais pas,

Je propose de la tatouer, en couleur, sur le front d'Eric Besson,

Pour que nul n'ignore qui il est !

La légende précise qu'ils "n'ont opposé aucune résistance"

Avec quoi auraient-ils résisté ?

***
La lune astre obscène, c'est bien connu. Maintenant que vous le dites, c'est vrai qu'il a des joues, on dirait des fesses sur certaines photos.

Un jour, ce jeune homme drapé retrouvera, à l'aplomb bien au dessus de sa tête, une toute petite étoile, comme un tout petit soleil. Mais c'est dans longtemps pour lui, heureusement qu'il l'a, le temps. Mais c'est pas sûr.

La photo qui m'a "eue" est une autre où un visage de jeune homme montre un gros chagrin, déchirant.
L'émotion allait contre le gouvernement, mais les médias se nourrissent d'émotion, c'est plus fort que tout.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Je pense aussi à AES+F group, Last riot 2, que je mets pour vous sur mon site, Alain.

http://anthropia.blogg.org
C'est Ecce Homo que vous auiez dû nommer votre chronique, Alain. Parce qu'il y a de la désignation, du doigt ou de la main pointés sur toutes les photos ou peintures. Merci pour cette chronique très forte, je n'avais pas vu ces images, elles me renseignent et m'interpellent.

Quant à la fonction indicielle da la photo bonus, la référence est de toute façon présente qu'on le veuille ou pas, mais il y avait d'autres sous-textes possibles, ce qui me parait étonnant, c'est qu'on ait renforcé ce sens-là par ce slogan sur le pouvoir, il y a là de la manipulation de la part des pubeurs.

http://anthropia.blogg.org
Et les demandeurs d'asile se brûlent le bout des doigts pour effacer leurs empreintes digitales...

Pour Besson, il faudra attendre une éclipse de lune.
Et Ecce Omo d S. Gainsbourg "alias Gainsbarre" vous l'avez
zappé cher Alain ?????
La comparaison du tableau de Delacroix et d'un tableau de
1933 représentant un rassemblement de nazis , bof bof !!!
Quand aux Afghans du Pas de Calais comparés aux Espagnols
fuyant la dictature de Franco euh ... Il est pas dictateur Karzaï
que je sache , son frère est le n° 1 de la drogue en Afghanistan .
Une bonne famille quoi !!!!
comme toujours génial.
merci
Grande chronique, merci.
Le chroniqueur de ces lieux n'est pas du genre à ericbessonner la confiance de ces lecteurs.
Des nouvelles de quelques anciens habitants de la jungle ici http://www.montpellier-journal.fr/2009/10/le-gouvernement-veut-il-vraiment-aider-les-afghans-de-calais.html.
Face cachée du grand art : qu'est-ce qui fait que cette image, la toute première, restera dans les annales, et sera illustrée dans les livres d'histoire de la photo, à côté d'autres piétas etc. que nous connaissons ? Le même jeune homme, photographié en bas de votre page dans une autre posture, ne décolle pas ; qu'est-ce qui donne toute sa puissance dramatique à une image ? Autant demander comment mesurer de l'art ; et pourtant, tous, nous aimerions bien qu'on nous dise quel est ce secret.

Je trouve que ce petit col à roulettes va très bien à Besson ; ça lui donne un petit air précieux et propre sur lui, parfaitement ridicule parce que cet être porte son âme sur le visage, et ça casse tout.

Ouh ! Un de ces quatres et tant que j'y pense, je vais préparer une page sur un portrait de Beaumarchais, tout évaporé de fioritures et de tissus moussants ; et puis le zoom sur son regard montre qu'on ne rit pas, et qu'on est un prédateur. Fascinant !
Bien vu Monsieur Korkos - j'apprécie positivement votre regard sur les images... mais la question est : les images, même ressemblantes ont-elles toujours le même "sens" ? les bras levés veulent-ils toujours dire la même chose ? sur le visage du jeune homme en pleurs, il manque quand même la couronne d'épines... non ? Bien à vous...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.