40
Commentaires

Vive l'Europe ! (sauf les trains)

Une musique peut parfois en dire davantage que les paroles.

Derniers commentaires

Article de la BBC hier:
http://www.bbc.co.uk/news/business-11655460

Je traduis rapidement :
"Alstom perd son procès contre Eurostar dans le cadre du contrat de trains allemands.

Un tribunal britannique a rejeté la demande d'ALSTOM d'arrêter l'achat par Eurostar de trains Siemens pour 600 millions d'euros.

Eurostar, l'unique opérateur de trains de voyageurs à travers le tunnel, a utilisé jusqu'à présent le matériel roulant d'Alstom.

La commande d'Eurostar de 10 trains Siemens soulevé des questions de protectionnisme entre la France et l'Allemagne.

Alstom avait demandé un réferré [suspension immédiate avant décision de justice sur le fond, NDLR] pour empêcher Eurostar de réaliser la transaction pour les trains de Siemens à grande vitesse.

Mais à la Haute Cour de Londres, le juge a déclaré qu'Alstom aurait très peu de chances d'obtenir l'obtention d'une ordonnance du tribunal annulant la décision d'Eurostar d'octroi du contrat à Siemens.

Il a dit qu'il refusait d'accorder un réferré parce que ce serait une menace pour Eurostar dans l'acquisition de nouveaux trains ainsi que dans son projet de développement, puisque tout procès pourrait entraîner d'importants retards.

[...]

Toutefois, M. Vos [le juge, NDLR] a déclaré que, bien qu'il y avait eu des violations de la procédure d'appel d'offres, celles ci avaient peu de chances d'avoir fait une différence dans la décision d'Eurostar de choisir des trains Siemens.
"

Il ne me semble pas avoir vu beaucoup d'échos dans la presse française...
En fait techniquement parlant la conception des rames de TGV Alstom avec le bogie à cheval entre les rames rend le train très rigide : quand il déraille il reste en ligne. Alors que l'ICE Siemens a ses bogies de part et d'autre de la rame et a tendance en cas de déraillement à grande vitesse à se mettre tête bêche (cf. le carnage d'Eschede). Du coup, l'argument sécurité peut se tenir.

Mais à la fin, je pense qu'il s'agit surtout de protectionnisme caché : la France et le Royaume-Uni se sont saignés pour le tunnel sous la Manche (qui a eu des financement européens aussi) et ils refusent que les Allemands viennent tirer les marrons du feu. Même s'ils sont mieux disant rapport qualité-prix.

Plus généralement, dans le monde ferroviaire la compétition fait rage entre les constructeurs et en ce moment ce sont plutôt les Canadiens de Bombardier qui tirent les marrons du feu avec leur trams et trains urbains d'excellent rapport qualité-prix.
Raide comme un rail, j'aime beaucoup :-)
en arrière fond j'entends une chanson du groupe les bifluoré texte de boris vian .

c'est l'histoire d'un problème de math niveau CM1.
A mourir l'article .


il faut se payer leurs têtes comme ils se paient la notre .Ils doivent savoir qu'ils n'ont pas le ticket avec nous!!
Eh oui ! Le paradoxe de la doxa pro-européenne : nous devons faciliter les échanges entre nous pour qu'il n'y ait plus jamais la guerre ni la discorde entre occupants du territoire européen. Pour cela, nous devons nous unir et accepter la libre-concurrence entre tous les pays, qui est le type d'échange le plus facile à l'échelle d'autant de pays.
Comme nous sommes des cadors, nous allons forcément tirer notre épingle du jeu. L'Allemagne est un nain politique, les autres trop petits en territoire ou trop arriérés économiquement...

Cinquante ans plus tard, l'Allemagne n'est plus un nain économique, de nombreux pays continuent à tirer leur épingle du jeu, et ceux qui viennent de rentrer ont une population avec un haut niveau technique capable de rivaliser avec nos salariés et un niveau de vie très bas, donc tentation de la délocalisation pour les patrons français... Pour comble de malheur, on n'a pas eu conscience que l'Allemagne s'affirmait comme le géant européen avec sa place centrale géogaphique et économique à travers l'euro et la Banque Centrale allemande.

Alors on trouve des expédients stupides pour pallier à ça, on fait de la com....

La pensée Estrosi ! Quel gloubi boulga de la pensée...

A part ça, ce matin, j'ai adoré Audrey Pulvar qui a fait une chronique bien enlevée et superbe, sur la déclaration idiote et raciste de Guerlain à propos des "nègres", et le silence des politiques qui a suivi.
Réponse de la bergère au berger.
Bah au final Bruxelles mettra de l'ordre la dedans et obligera le gouvernement a faire jouer la concurrence. Comme d'habitude le gouvernement déclarera que évidemment il est d'accord, il voulait juste être bien sur que tout se passe dans la plus totale sécurité et donc voila pourquoi il a refusé la précipitation, mais que bien sur maintenant que tout va bien et blabla bla...

C'est un peu comme les gardes a vue. Maintenant que la France est condamnée: mais bien sur qu'on va tout mettre en œuvre pour que ca se passe bien, c'est ce qu'on a toujours fait. D'ailleurs voyez, on y travaille depuis de nombreux mois. Bien sur ca prend longtemps mais c'est parce qu'il faut etre sur de bien faire, et blabla bla...

C'est un peu toujours la meme chose a la fin...
La très grande Europe de demain ?
A ce train là, c'est sûr, on n'est pas arrivé...
Un 9-15 léger et badin, pas le plus passionnant. Je me permets de soumettre deux autres vite-dits potentiels à votre sagacité, Daniel.

Pour tous ceux qui n'auraient pas vu ce billet publié sur mediapart, il est édifiant. J'espère que des journalistes pourront enquêter, peut-être @si d'ailleurs, et qu'il sera au moins mis en vite dit. Au moment où tous les médias nous bassinent en direct des "violences lycéennes", on occulte les violences policières, tellement pires ! Il y a aussi le témoignage sur Rue89 de la fille d'un type frappé par des "casseurs" qu'elle suspecte fortement d'être des policiers en civil.

Je fais le tour des rédactions du web (Monde, Figaro, Libé, Croix, Huma...) en envoyant des mails pour demander s'ils veulent traiter cela, avec des messages personnalisés pour chacun. De telles exactions, si elles sont avérées, doivent être dévoilées en Une ! Voici par exemple le message envoyé à La Croix :

[quote=moi]Madame, Monsieur,

Je suis étonné de trouver si peu d'informations sociales dans La Croix, publication censée porter un point de vue chrétien, donc secourir nos frères les plus vulnérables. Le peu de nouvelles tant dans la publication écrite que dans la publication en ligne à propos des retraites semblent présenter sous un jour neutre ou négatif les manifestations qui appellent à la solidarité et au partage. Quel étonnement, et quelle déception pour moi !

Une information en particulier m'a choqué, que l'on peut lire sur ce blog : http://www.mediapart.fr/club/blog/drapher/161010/mise-en-garde-vue-traumatisante-de-6-lyceens-de-fontainebleau-mardi-12-oc-0. Elle reste sans certitude de sa véracité tant que les journalistes ne s'en seront pas saisie, j'espère que les vôtres sauront être ceux-là. Nous ne pouvons pas espérer une société régie par une telle violence, et dans laquelle certains médias se montrent complices, dupes de la violence d'État contre nos frères les plus faibles, dès lors qu'elle sert des intérêts faussement présentés comme chrétiens.

Je vous prie, Madame, Monsieur, de bien vouloir agréer mes salutations les plus amicales, et espère que vous donnerez suite à mon message.
Mais que fait Etoile66 ?

Pas de réactions à cette germanophobie galopante ?
Encore un fumigène, et sans fumée, ce qui est plus inquiétant c'est la menace fumiginesque d'Hortefeux. Les Saoudiens vont frapper via al Qaïda la France ou l'Europe, annoncé hier soir par sieur Hortefeux, à la veille de la grande manif de demain .....

Bon sans rire, je crois que la France a déjà acheté des trains allemands (par forfément des TGiVrés) parce qu'ils sont moins chers, épicétou. Hors le fric point de salut.
A Deauville ils vont au moins se mettre d'accord sur la taille des escarbilles produites par les trains électriques, il faut au moins 3 grandes sommités pour aboutir à un grand résultat.
Ouais... Ben je suis à peu près sûre que malgré les moulinets de M. Estrosi, Eurotunnel achètera quand même des motrices allemandes.
Elles sont moins chères, point barre, et sécurité ou pas, les actionnaires s'en foutent. On prend les paris ?

Qu'on se rappelle le même Estrosi faire de belles promesses aux salariés des Conti, face à la multinationale allemande Schaeffler...

Ou les mêmes promesses, plus récentes, aux salariés de Molex, dans le Tarn, "vendus" par les amerlocains ...

Pour les actionnaires, le "moins disant" est toujours le "mieux disant". Et c'te bonne "mâme Lagarde", ne peut rien imposer aux entreprises...
Alors.
Cela ne va pas Daniel.?
Qu'est-ce que cette russophilie? L'Europe, c'est la France-Russie? cf les exemples donnés.

J'aiumerais un dossier sur cette histoire de trains car pour l'instant cela me parait clair comme du jus de chique.
Chaque fois que les propos d' Estrosi sont rapportés ,une irrésistible hilarité s'empare de moi et je suis forcément hermétique au fond de l'affaire, ce qui est mal....Pas plus de sentiments qu'une vache qui regarde passer un train...D'ailleurs je n'ai rien compris à cette histoire ,mais j'ai l'impression que le brillant ministre non plus.
Si le gouvernement ne souhaite pas priver Alsthom de sa voie, faut-il en faire tout un fromage ?
Tiens, à propos de train, je me rappelle que l'Alsthom est bien meilleur quand on fait péter une bombe dans le local à bagages parce que, disait-on quand Carlos a essayé, les boogies sont à cheval sur deux ouatures et rien n'a chaviré... tandis que le Siemens, avec ses boogies classiques, ben merdre... J'ai pas essayé pour vérifier (ma remarque, c'est comme pour l'homéopathie, vaut mieux y croire)
A propos de Mitterrand qui accepte de couper le cou à Iveton (en Algérie), le coco héroïque qui préparait des bombes pour les lascars du FLN dans son atelier de cheminot, je viens de lire ceci sur le fil de l'AFP : " SANAA (AFP) - Un tribunal spécialisé dans les affaires de terrorisme à Sanaa a condamné à mort lundi un artificier présumé d'Al-Qaïda, Saleh al-Chaouch.Considéré par le Yémen comme l'"un des éléments les plus dangereux d'Al-Qaïda", ce Yéménite s'est écrié à l'énoncé du verdict: "Votre fin sera proche et elle débutera à Abyane", l'un des fiefs du réseau dans le sud du pays. Saleh al-Chaouch n'a pas dit avoir l'intention de faire appel du jugement."
Mais ya pas de train dans son bled (ou alors un "réseau" à voie étroite comme sa pensée). A ciao pour la journée.
>>On a tant de choses en commun: la civilisation, l'Histoire, la culture, l'amitié franco-russe, Voltaire et Catherine II. Tant de choses. Sauf les trains.

Sic, comme c'est bien vu Daniel. Il y a tout dans ces phrases, c'est génial.

Bon, il y a un peu 150ans de retard mais c'est bien vu.

La bourgeoisie a joué dans l'histoire un rôle éminemment révolutionnaire.

Partout où elle a conquis le pouvoir, elle a foulé aux pieds les relations féodales, patriarcales et idylliques. Tous les liens complexes et variés qui unissent l'homme féodal à ses "supérieurs naturels", elle les a brisés sans pitié pour ne laisser subsister d'autre lien, entre l'homme et l'homme, que le froid intérêt, les dures exigences du "paiement au comptant". Elle a noyé les frissons sacrés de l'extase religieuse, de l'enthousiasme chevaleresque, de la sentimentalité petite-bourgeoise dans les eaux glacées du calcul égoïste. Elle a fait de la dignité personnelle une simple valeur d'échange; elle a substitué aux nombreuses libertés, si chèrement conquises, l'unique et impitoyable liberté du commerce. En un mot, à la place de l'exploitation que masquaient les illusions religieuses et politiques, elle a mis une exploitation ouverte, éhontée, directe, brutale.

La bourgeoisie a dépouillé de leur auréole toutes les activités qui passaient jusque-là pour vénérables et qu'on considérait avec un saint respect. Le médecin, le juriste, le prêtre, le poète, le savant, elle en a fait des salariés à ses gages.

La bourgeoisie a déchiré le voile de sentimentalité qui recouvrait les relations de famille et les a réduites à n'être que de simples rapports d'argent. ...
La bourgeoisie ne peut exister sans révolutionner constamment les instruments de production, ce qui veut dire les rapports de production, c'est-à-dire l'ensemble des rapports sociaux. Le maintien sans changement de l'ancien mode de production était, au contraire, pour toutes les classes industrielles antérieures, la condition première de leur existence. Ce bouleversement continuel de la production, ce constant ébranlement de tout le système social, cette agitation et cette insécurité perpétuelles distinguent l'époque bourgeoise de toutes les précédentes. Tous les rapports sociaux, figés et couverts de rouille, avec leur cortège de conceptions et d'idées antiques et vénérables, se dissolvent; ceux qui les remplacent vieillissent avant d'avoir pu s'ossifier. Tout ce qui avait solidité et permanence s'en va en fumée, tout ce qui était sacré est profané, et les hommes sont forcés enfin d'envisager leurs conditions d'existence et leurs rapports réciproques avec des yeux désabusés.
Manifeste du parti communiste 1847

De toute façon, il ne faut pas se faire d'illusions. Après le renflouement des banques pour sauver un système qui ne peut que s'autodétruire, après les mesures anti salariés qui se multiplient et vont se multiplier dans le monde (surtout occidental), les bourgeoisies nationales vont maintenant préparer leurs armes, non plus économiques celles-là mais directement létales. Les gros clashs dans les 10 prochaines années, on prend rendez-vous?
Bonjour Daniel
Vous avez déjà zappé des informations capitales sur ce sujet.
Je pense que les intentions d'Eurotunnel sont plutôt dictées par les problèmes de givre rencontrés sur les rames fournies par Alstom. Souvenez-vous des incidents de l'hiver dernier où des voyageurs avaient été bloqués un certain temps dans le tunnel.
Peut être voulez-vous faire comme le gouvernement machin, ne pas voir les blocages !!!
J'ai jamais raté un train, même le 9.15, sauf quand je suis allé chercher un express pour Clermont-Ferrand dans une mauvaise gare ou que le RER m'a laissé en rade à Val de Fontenay quand je voulais prendre un TGV pour Le Creusot... ha ha... Ce Siemens-là, c'est pas pour dire, m'a l'air d'un foutu suppositoire, rien que pour le mettre à Estrosi.
C'est Deauville qui me préoccupe. Si la Russie s'en mêle, de l'Europe (avant les Chinois), m'est avis que les chars vont pas tarder à rouler place de la Concorde. Ce que ni Staline ni Brejnou ni Alexandre Adler n'ont réussi à faire, Medvedev et Poutine vont pas le rater. Pétard ! je suis bon ce matin. ça rallongera juste la route pour rentrer en Ouzbékistan.
Revenue de Grèce la semaine dernière, j'avoue avoir passé mes 15 jours de vacances à m'interroger sur l'Europe...
La Grèce est mondialisée, ça c'est sûr, et va l'être de plus en plus grâce à l'aide financière chinoise. Mais j'ai cherché vainement où était l'Europe en Grèce (à part dans l'Euro)...
Alors bon, "ça" va être encore gesticulations et rodomontades européanophiles quant à ce vieux monde.
Moi je dis "cours vite, camarade, le vieux monde est derrière toi"...
Après le problèmes de trains, les problèmes de robinets (de pétrole) ??? Avec réquisition des grévistes, à la limite de la légalité, car on utilise pour cela le code des collectivités territoriales, alors que la continuité du service public n'est pas menacée (les pompiers et autres services publics continuent à être approvisionnés), au lieu d'utiliser le code du travail, mais là le gouvernement devrait passer un décret en conseil des ministres et ça ne s'est pas fait depuis 1963 !!!)... Mais bon, regardons passer les trains...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.