103
Commentaires

Vive les vieux !

Humour, capacité de décision, courage politique, lucidité, réalisme :

Derniers commentaires

Je ne comprends pas cette euphorie pour Rocard !
Comme si ce grand emprunt était déjà un succès (c'est quand même bizarre d'emprunter dans une période où la dette est déjà énorme, qui ferait ça individuellement ? Ca mérite la commission de sur-endettement au minimum).
Attention a ne pas se laisser entrainer par la propagande gouvernementale toujours très active.
les français voient leur pays comme un vieux pays et en choisissant de donner la parole à ces "vieux sages", ils imaginent que la France serait plus écoutée ?
Discussion peu intéressante sur: "c'est les vieux qui...", non, "c'est les jeunes qui..."
Qu'on arrête d'opposer les uns contre les autres. Tous les "vieux" n'ont pas voté Sarkozy. Les "jeunes" UMP sont là pour le prouver.
Plutôt que de jouer à ce jeu stérile, associons-nous, jeunes, moins jeunes et vieux, pour tenter de redresser une situation catastrophique et revenir à la république, la vraie.
Et les plus jeunes que Rocard, Juppé, ont eux aussi de bonnes idées ; Ces "vieux", devraient laisser la place à des plus jeunes ; Ces "vieux" ont tout de même eu la possibilité de pouvoir se faire entendre quand ils étaient plus jeunes ; alors, tout ces "vieux" qui se croient indispensables, laisser agir des plus jeunes.
Cher Daniel,

Je vous aime bien, mais plutôt qu'un article vite torché (à la vitesse d'un TGV) et pas forcément intéressant (au grès de l'info mainstream et de votre inspiration), ne pourriez vous pas en faire un vrai, avec plus de fond, disons tous les trois jours, voire toutes les semaines ?

J'ai peur que vous finissiez par tomber dans cette catégorie d'éditocrates.

Bien à vous

PS au sujet des vieux.

Pourquoi nous sortir Rocard maintenant ? On aurait pu en garder une bonne image (La Nouvelle Calédonie, le RMI). Il est peu comme Brigitte Bardot, disparue à 30 ans comme Marilyn, elle devenait mythique ...

Le grand emprunt c'est fantastique et moins ringard qu'une suppression du le bouclier fiscal, plutôt que de prendre aux riches, on leur emprunte avec intérêts.
- euh, mais c'est pas juste (?)
- T'es con, c'est moderne coco

On vit une époque formidable.
Je ne suis pas certaine que Michel Rocard soit un exemple de qui vieillit bien.
Ses travers, son côté bureaucrate qui s'écoute parler, ne se sont pas arrangés avec l'âge.

Et c'est devenu insupportable. En plus, qu'il ait pactisé avec cette droite-là ne plaide pas pour le portrait de vieillard sympathique que vous décrivez. La seule chose dont je me souvienne de lui quand il était premier ministre, c'est qu'il était le champion de l'immobilisme. Maintenant, il est avec cette droite qui bouge tout le temps.
Par ailleurs, n'était-il pas le chantre de ce qu'on a appelé la "gauche américaine".... ? Un merveilleux euphémisme pour dire gauche pas à gauche.

Voilà, c'est ça, tous ses travers se sont aggravés.

Parlez-moi de Cavanna ou de Siné, ça ce sont des vieux qui sauvent notre avenir. J'ai l'espoir d'avoir autant la pêche que Siné à son âge,

Mais je suis persuadée qu'il faut faire des efforts pour cela. Constamment, avec l'approche des 50 ans, je sens des choses désagréables qui se passent dans ma tête. Une sorte de phénomène d'atrophie dans le cerveau. J'ai besoin de plus de sécurité pour mes os qui vieillissent.
Les jeunes m'énerveraient presque, ou quelquefois je me surprends à penser : il/elle l'a bien mérité.... Je sors plus difficilement dans des endroits inconnus. A chaque fois que je le ressens, je me dis : "Secoue-toi ou tu deviendras une vieille peau, tu croiras les sornettes de Sarkozy, tu passeras ton temps à regarder TF1. Et il sera alors temps de te tirer une balle dans la tête pour débarrasser le monde de ton encombrant nauffrage qui va sacrifier l'avenir de ton fils et de ses pairs.

Je me console en me disant que le fait d'avoir conscience du problème fait que la victoire est quasiment remportée, mais il faut lutter pied à pied. Et qu'il y a un avantage à vieillir malgré tout, c'est une certaine sérénité. C'est la qualité du défaut. C'est parce que je me sens plus sereine que ce qui dérange cette sérénité m'agresse.
Et je me fais des films terrifiants en imaginant que quand j'arriverai à la retraite, moi qui suis de la dernière génération des baby-boomers, je vivrai dans un pays où il y aura quasiment plus de personnes âgées que de jeunes.

L'apocalypse !
Heureusement, la natalité remonte. Ouf....
Après Attali...


Juppé et Rocard, unis par Sarkozy, ont accepté de présider « une commission chargée de réfléchir aux priorités» du futur emprunt national, a annoncé l’Elysée dans un communiqué.



_______________



Je sers donc je suis !



***



Servir coûte que coûte !

Servir à tout, à rien

Servir encore et toujours !

Servir tous les camps, en tous lieux, à tout âge, et par tous les temps...




On connaissait les larbins de la politique ; Sarkozy invente un nouveau larbinisme : le SER-vage car...



Quiconque cesse de servir, meurt ! C’est à croire.
Rocard pour qui j'avais une certaine "tendresse" du temps du PSU? que seuls les vieux connaissent, ne m'a pas vraiment convaincue dans cette interview. Il est arrogant, sur de son fait. Je ne comprends pas son raisonnement qui consiste à dire qu'on ne sait pas mesurer la performance d'un enseignant et qu'on ne va pas le payer au mérite mais on va lui donner un avancement ... basé sur quoi? Il justifie l'attitude de Sarkozy. Là je dit basta. Il reprend les journalistes à propos de mots "inapropriés" alors qu'il nous dit avoir arrété une guerre civile. (rien que ça).C'est attristant et pas drole du tout
Car vive la grammaire.
(ben quoi, j'essaie de participer)
J'ai toujours apprécié Rocard, quant à dire vive les vieux, non, écoutons les idées de tout le monde, mais ce sont les jeunes qui vivront dans la société qui se prépare! (mais supporter les fêtes du samedi soir dans les appartements, ça, que les voisins soient jeunes ou vieux, pitié pour eux......... )
Rocard a dit il y a 2ans !"Je suis sarkosiable!" ( veridique!!) Ce grand soixante huitard gauchiste ,qui place de la republique en 68, disait dans un de ses discours celèbres ; " il nous reste plus que les armes "" C etait du "Armons nous et partez!" Il n y a que les pingouins qui le comprennent. Sacré guignol ha ha ha !!
Slurp ! Fait le journaliste frétillant à la vue de l'écran de fumée d'ouverture.
M. Schneidermann, quelles que soient les qualités que vous prêtez à Rocard (qualités contestable au demeurant, il suffit de lire sur ce forum la liste des reproches qui lui sont faits : CSG, accords Matignon qui ont mis en place des potentats Kanaks locaux, etc), vous oubliez un paramètre : les préférences politiques ont souvent un rapport avec les étiquettes politiques.
Je peux me tromper, mais si votre admiration pour le grand homme n'est pas totalement partagée, c'est peut être parce que la plupart de vos clients sont plutôt de gauche et que Rocard, avec sa deuxième gauche, à souvent oublié d'être socialiste. La deuxième gauche, c'est la dérive gestionnaire, c'est la CFDT qui fait dans la cogestion avec le MEDEF au lieu d'organiser les luttes, c'est l'accompagnement du libéralisme, etc.
C'est pas la première fois que je crois sentir que vous êtes proche de cette deuxième gauche, la gauche libérale qui croit que le capitalisme est réformable, qu'on peut le moraliser. Malgré l'habillage "jeunes/vieux", vous n'êtes pas loin de l'outing avec cet article.
La lucha sigue ! (mais ça ne va pas très fort)...
Voir ici : un article d'"Investig'action"
Assez de ses vieux débrits , VGE , Rocard pourquoi pas Pasqua ???
Et un 3 ièm mandat pour Chirac pendant qu'on y est !!!
Non , il faut impulser plus de jeunes en politiques , virer tout ces vieux
cons aux concéptions passéïstes !!
Anahahha comme disait la marionette Rocard des guignols , un être
compliqué dont le cerveau fume en permanence et dont le passage
en tant que premier ministre fut plutôt de centre droite que de gauche .
D'ailleurs rappelez vous Stoleru , JP Soisson (des ministres de droite)
dans un soit disant gouvernement de gauche . Et oui à l'époque Mitterand
allait à la pêche aux individualités de droite . Bling bling n'a rien inventé !!
... et à bas les djeun's!
Enfin le vieux Rocard reconnu par lémédiadémédia : bravo Daniel

A lire aussi dans Charlie Hebdo la petite note d'Oncle Bernard qui clame son amour de Michel
Bonjour
un AAA pour la France CCC pour Rocard
Bien, Daniel ! A se demander si Ségolène Royale n'aurait pas dû, en avril 2007, accepter la proposition de M.Rocard de prendre sa place comme candidat à la présidentielle...
Plus sérieusement, je trouve un peu basse votre mention passable attribuée à la copie de M.Rocard premier ministre. Outre le RMI, la Nouvelle Calédonie, faites l'effort ( si, si ! c'est parfois utile ...) de rechercher l'évolution des données macro-économiques sur la période1988-2001 ( chômage, prélèvements obligatoires, dette publique ); ça mérite pour le moins un AB !
Et puis il y a eu la CSG, instituée en novembre 1990 : pour la première fois en France les revenus du capital et du patrimoine étaient mis à contribution pour le financement de la protection sociale. Et ça, ce n'était pas rien, et en plus ( désolé, poisson !) c'était une simplification de mes feuilles de paie et une (légère..) diminution de mes cotisations. Aprés, bien sûr, on s'est empressé d'en faire une usine à gaz, mais il n'en reste pas moins qu'actuellement les revenus du capital et du patrimoine restent soumis à plus de 12% de CSG/CRDS, contre 0% avant Rocard !
il urge de voter une réforme, faisant en sorte que le personnel politique commence désormais sa carrière par la fin.
Au moins Rocard serait au PSU et pas le roi de la bonne idée de droite.
J'en suis restée pantoise. Gérontophile ou gérontophobe ? Votre chronique claudique sur deux pieds.

Moi, le seul Rocard que je retiens, c'est celui qui fit de bons rapports sur les camps de concentration en Algérie (attention, je n'ai pas dit d'extermination, au cas où des Godwin's brothers passeraient par là).

Le reste, c'est df'un homme qui n'a pas de colonne vertébrale, qui voit les problèmes du seul point de vue des solutions techniques, sans axe symbolique, même pour la Nouvelle Calédonie, on a parlé bien davantage de méthode à propos de Rocard. Et c'est finalement ça son problème, pas d'axe structurant chez lui, mange à tous les rateliers, droite, gauche, peu lui chaut.


http://anthropia.blogg.org
Et moi qui pensait, avec une naïveté confondante, que nous étions tout benoîtement sur le riant chemin qui conduit de la démocratie à la dictature...

Que nenni ! Vous avez parfaitement raison Daniel : nous entrons en gérontocratie, Alzheimer et Parkinson seront nos nouveau saints-patrons !

N'oublions pas cependant que ces deux vieillards ont manifesté dans le passé, chacun à sa façon, des dispositions exceptionnelles pour faire les poches des gogos à grande échelle, ce qui les qualifiait à l'évidence pour cette nouvelle opération de bonneteau !

***
Il ne faut pas oublier non plus que Rocard, grand expert taxe carbone et du réchauffement climatique a montré sur France Culture cet été qu'il ne connaissait strictement rien au sujet en déclarant :

« Le principe c’est que la terre est protégée de radiations excessives du soleil par l’effet de serre, c’est à dire une espèce de protection nuageuse,… enfin protection gazeuse, qui, dans l’atmosphère, est relativement opaque aux rayons du soleil et quand nous émettons du gaz carbonique ou du méthane ou du protoxyde d’azote -un truc qu’il y a dans les engrais agricoles, on attaque ces gaz. On diminue la protection de l’effet de serre et la planète se transforme lentement en poêle à frire. Le résultat serait que les arrières petits enfants de nos arrières petits enfants ne pourront plus vivre. La vie s’éteindra à 7-8 générations, ce qui est complètement terrifiant. » (2)

Rappelons qu'en l'occurence, Rocard a confondu allègrement gaz à effet de serre et trou dans la couche d'ozone, qui sont deux phénomènes complètement différents.

Quant à la terre qui se transforme à poêle à frire pour 2 ° C de plus...C'est le cerveau de Rocard qui est complètement terrifiant sur ce coup-là
Pour moi, Rocard c'est la CSG, une combine minable (un impôt sur du vent) qui rend illisible et incohérent l'impôt pour les gens simples, ceux qui n'ont pas besoin d'un conseiller fiscal, qui se sentaient considérés et qui maintenant se font traiter de parasites par des PG. Depuis que cette porte a été ouverte, le chemin dans ce sens a été poursuivi, les primes ceci-cela, etc. : l'impôt est une mélasse inextricable, on reçoit des sous, on en paye, grâce au saupoudrage de perlimpinpin qui vous réajuste après calcul et on se sent un sous-citoyen recevant la condescendance de l'état avec ses pauvres, et l'indignation des privilégiés qui hurlent à l'injustice.
Alors pour tout, merci Rocard, et puis trop bien votre principe de ne jamais se mettre à la portée des autres pour passer pour un génie, la preuve, on ne comprend rien à ce qu'il dit tellement c'est intelligent.
Donc, pas vive les vieux qui passent pour des sages à bon compte, en profitant de l'aubaine offerte par le temps qui a passé, l'oubli.
On n'oublie pas, on s'habitue, mais pas au point de s'enticher de ce qu'on n'a pas apprécié plus que ça.
"un Premier ministre passable (le RMI, la paix en Calédonie, c'est lui)"
Par curiosité, pour être un "bon" premier ministre, il faut faire quoi? Marcher sur l'eau?
Ou alors, on peut se rendre compte que la gérontocratie ne mènera jamais à rien de bon pour un pays, et qu'il serait bon de laisser un peu la place aux jeunes.

Le poids démographique des "vieux" est aujourd'hui tellement fort que ce sont eux qui font peser la balance électorale dans un sens ou dans l'autre.
On a bien vu ce que ça a donné à la dernière présidentielle : il y a une partie conséquente des vieux à qui il suffit de faire peur (ce sont eux qui regardent la télé que les plus jeunes ont abandonné depuis longtemps), de rappeler que "c'était mieux avant", et le résultat est couru d'avance...
Une tripotée de retraités qui vote pour que les autres "travaillent plus pour gagner plus". Merde. J'ai pas envie de passer ma vie à la perdre pour des vieux cons à l'esprit étriqué et petit-bourgeois, qui flippent dès que quelque chose vient un peu bousculer leur petit train-train.

Laissez nous faire la fête le samedi soir dans nos apparts, laissez nous donner des coups de pieds dans la fourmilière de vos certitudes trop bien établies, laissez nous décider du monde que l'on veut pour notre avenir, au lieu de nous imposer vos désillusions et vos certitudes. Bref, laissez les jeunes vivre, ce n'est pas parce qu'il vous reste peu de temps sur notre bonne vieille planète qu'il faut vous venger...

Un jeune con (qui finira vieux con comme tout le monde, mais en attendant, il aimerait bien pouvoir profiter un peu...)
Votre vision des vieux est pour le moins... vieillote!
C'est plutôt le fait d'avoir traversé plusieurs époques qui permet de remettre en cause les certitudes. Et le 20ème siècle a été assez mouvementé pour que les trains-trains aient été plusieurs fois bousculés.
Un partout, balle au centre.

Allez, arbitrage : http://www.youtube.com/watch?v=gznDOMKeWkA
supprimé
Supprimé, supprimé, c'est vite dit, vous voudriez supprimer les vieux, vous ?
Même si je suis assez d'accord, les vieux cons, c'est comme les vieux pas cons, il faudrait les tuer à la naissance. Et remarquez bien que quitte à se tuer à la tâche, autant ne pas y aller de main morte.
C'est le message que j'ai supprimé, pas autre chose :-)
Oui, oui j'avais compris, mais je ne suis jamais sérieux (ou presque) sur ces forums...
Je viens d'entrer dans la case des "seniors"... mais tout comme vous, Gilles Delouze, je n'aime pas les vieux. Je les trouve indifférents, égoïstes, arc-boutés sur leurs vieilles certitudes, sarkozystes à donf, superficiels, à côté de la plaque, etc.
Mais je n'aime pas trop les jeunes : lorsque je les écoute, les vois, je les trouve très vieux, ou comme les vieux... enfin les jeunes que je rencontre dans mon quartier, aux enfants de mes copines... ou que j'observe dans la famille. Mais qu'ils sont vieux ... ils n'ont plus de rêve, plus d'illusion, plus d'instinct de rébellion, plus rien. Amorphes.

Stop the troll : Rocard, tout comme les vieux briscards comme Pasqua, Chirac, etc me font peur. On dirait qu'ils n'ont jamais pris de recul pour s'interroger sur leurs erreurs -même si Rocard a résolu (à moitié) le problème des Canaques-, franchement, je ne vois aucun vieux politique qui ne soit récompensable.
Je suis comme vous, le cul entre deux chaises pour l'âge. Non pas que je n'aime pas les vieux ni les jeunes, mais effectivement je ne me reconnais pas en eux, ni d'ailleurs dans ceux qui ont mon âge. Au niveau des jeunes, c'est très flagrant. Malgré leurs vingt ans, ils sont très petits bourgeois, très bien pensants et tout lisses comme ils faut. Ils rêvent de CDI, de pavillon, de Renault Scenic ou de BM série3...Ils n'ont pas de conscience politique, ni humaniste, ni écologique quoi qu'on en dise, ni militante, pas vraiment de pensée philosophique ou spirituelle, ils sont très terre à terre et surtout très matérialistes. Ils sont mal informés même à l'heure d'internet, et pas curieux du décryptage de l'info. La société du confort et de la consommation en a fait des petits vieux avant l'heure, c'est dramatique.
En fait, pow wow, je me demande s'il s'agit vraiment d'une question d'âge. Parce que j'ai des copines de mon âge, donc nouvellement seniors, qui refusent de s'interroger sur la politique, sur comment va le monde et choisissent petit à petit la voie du "sans souci-je-profite-un-max-de-la-vie-avec-ma-petite-bande-de-potes etc".
Je crois que c'est plutôt une question de culture et d'ouverture d'esprit. Et, aussi bizarre que cela paraisse -et là je vais être un peu à cheval sur deux débats @sineux, la ligne jaune de la semaine sur le racisme et la matinale- les gens avec qui je me sens bien sont, la plupart du temps, des gens nés ailleurs qu'en France, qui militent, se préoccupent de la société et des autres et aspirent à un monde plus social... Les autres avec qui je me sens plutôt à l'aise sont des homosexuels ou les rares copains que je me suis fait sur le net en 10 ans de forums.
Eh ben c'est intéressant ce que vous dites, parce que je suis exactement devenu un "sans souci-je-profite-un-max-de-la-vie-avec-ma-petite-bande-de-potes etc" , par dépit. Au départ, étant jeune, j'étais intéressé par la politique, je me disais qu'on n'avait qu'à se retrousser les manches, qu'on allait changer le monde, et puis j'ai vite compris qu'on n'allait rien changer du tout, que les clivages politiques et sociaux existaient au niveau local, associatif et individuel, que personne n'allait dans le même sens, et que la majorité allait même dans le sens de leur propre individualité, voire dans le sens de leur profit personnel.

Ma mère pourrait en témoigner. Elle a démissionné un jour de la Croix-Rouge après avoir vu des partages d'argent entre plusieurs hauts membres, argent qu'elle a refusé elle-même, et vu ces mêmes hauts membres se crêper le chignon pour avoir un manteau de vison qui avait été donné à l'association. Par dépit et après quelques expériences, c'est vrai que j'ai alors baissé les bras, puisque je ne voulais pas m'investir pour des intérêts qui se révèlent privés, au bout du compte, même si on aide un peu les gens quand même. Il y a seulement que je ne supporte pas le moindre gramme de détournement, d'escroquerie ou de corruption, et je ne supporte pas non plus l'idée d'être un maillon d'une chaîne corrompue.

Alors oui, je me suis depuis retranché dans mon petit monde, j'aide les autres mais en dehors des structures établies, je prends doucement ma retraite de la société en fait. Comprenez-donc que vos amies ne sont peut-être pas sans conscience aucune, mais que par lassitude, angoisse ou peur même, ou mille autres raisons bien humaines, elles aient pu peu à peu se détacher de nos problèmes.

Je suis d'accord avec vous, tout est en rapport avec la culture et l'éducation qu'on a reçues. Et celles que j'ai reçues ne sont à vrai dire pas ou peu adaptées à la société dans laquelle je vis, alors ça génère des problèmes de compréhension au quotidien vis à vis des autres c'est vrai, mais je suis heureux d'avoir reçu ces préceptes humanistes en définitive, et de les avoir inculqué à mes enfants, même si je connais la difficulté qu'il en résulte à vivre avec dans une société déviante comme la nôtre.

Et puis, au chapitre individuel, il y a, le long de la vie parfois, des expériences extraordinaires et inattendues, qui vous font gamberger à mort, et qui vous font comprendre qu'il y a un fort décalage entre ce qu'on voit et ce qui est, et qu'il convient de sérieusement relativiser tout ce qu'on vit et de bien réfléchir en profondeur à tout ça.

Après relecture, je me demande si je suis bien clair, mais ça m'étonnerait pas que non, vu que c'est ma spécialité. ;o)
Tu es trés clair et je ne suis pas loin ( même très près )
de penser comme toi !
putain, je fayote de plus en plus,
sur les forum :-((
c'est l'âge
excuse pitite mais pitite ;-)
gamma
Bon ben si déjà t'as compris gamma, ça me fait un souci en moins. Plus que 19999 abonnés à convaincre. ;o)
19998.
19997, je viens de comprendre ce que j'ai écrit.
19996
je viens de le relire, post compte double.
Bon 19995, pas vu Byson ^^
19994, texte très clair et, hélas, magnifiquement pertinent... Passé un certain âge on est bien obligés de comprendre que le combat contre les moulins c'est un truc à laisser à l'homme de la Manche, que c'est épuisant à la longue et totalement sans effet. Essayer de garder son idéal, de rester lucide et critique, de faire des trucs à titre individuel (parfois décevant aussi, malheureusement).

"Société déviante" c'est une expression à garder !

***
19992 (Canard a triché) :o))
Canard triche souvent ;-))
tu devrais le savoir !
gamma
Sarkosy a été élu par des jeunes (comme ses 2 fils) et par des vieux (comme sa mère) ; n'insultez donc pas les vieux , car ils ont fait ce qu'ils ont pu pendant toutes les grèves et les actions de leur époque .... et ils en ont supporté beaucoup pendant leur vie quotodienne , car ce n'étaient pas tous d'affreux bourgeois profiteurs de droite.
Quant à Roccard , il y a ,dans ce qu'il a fait, du bon et du moins bon ; le RMI , c'etait mieux que rien pour vivre ; pour les Kanaks, l'autonomie c'est mieux que la colonisation ... Et , comme vous etes tres jeune , vous ne vous souvenez pas de l'époque où Chaban-Delmas ne payait pas d'impots sur le Revenu , malgré le montant de ses rentes.
Quand je dis que ce sont les vieux qui ont élu Sarkozy, c'est parce que Ségolène Royal était majoritaire dans toutes les tranches d'âge, sauf sur les plus de 55 ans Donc ce sont bien les vieux qui ont fait pencher la balance en faveur de Nicolas Sarkozy.

Et le système électoral est fait de telle façon que ce sont ces vieux qui ont décidé que moi, jeune travailleur, je devrai "travailler plus pour gagner plus", que je n'aurai pas droit à la retraite à 60 ans comme eux l'ont connu, que je devrai assister impuissant à la casse de tout le système social français...
Vous comprenez que ça puisse énerver...

Mais en aucun cas je n'insulte les vieux. J'ai le plus grand respect pour mes aînés. S'ils ont voté pour Sarkozy c'est parce que c'est le seul qui a dit qu'il préserverait les retraites, et c'est normal (même si maintenant ils doivent s'en mordre les doigts, ou au moins se les pincer...)

Mon seul propos c'est : place aux jeunes ! Nous avons plein d'idées, plein d'énergie à revendre, et nous, quand nous prenons des décisions nous savons que nous allons à avoir en supporter les conséquences toute notre vie. Et ça, ça change tout...Mais peut-être que dans quelques années je serai désabusé comme pow wow, qui sait ?...

Ma solution ? Comme pour le permis de conduire dans certains pays, à partir d'un certain âge on devrait faire des examens pour renouveler la carte d'électeur (bon, là, je joue la provoc', je le reconnais....)

Ma solution ? Comme pour le permis de conduire dans certains pays, à partir d'un certain âge on devrait faire des examens pour renouveler la carte d'électeur (bon, là, je joue la provoc', je le reconnais....)

Les vieux, faudrait les tuer à la naissance !
Les 2/3 de vieux qui ont voté Sarkozy n'auraient jamais gagné sans l'appui de nombreux jeunes ! Ces oppositions sont idiotes .
Besson la honte n'est pas très vieux ...

Quand vos parents n'auront plus assez pour vivre, qui les aidera ? Leurs enfants ? A moins qu'il les laissent tomber et que les vieux deviennent délinquants, comme au Japon, où ils volent de la nourriture ou autre chose, pour se faire incarcérer, afin de dormir sous un toit, en prison ... En plus si on supprime la solidarité entre générations, c'est vous qui en patirez. Des idées, de l'énergie, il en faut, mais pas pour dire et faire des conneries.

Les responsables de la misère aujourd'hui, ce ne sont pas plus les vieux que les jeunes, c'est la politique libérale et l'idéologie qui va avec. Elle ne privilégie pas les vieux, mais les riches. Et elle désigne de faux ennemis, les vieux, les jeunes des banlieues, les pauvres "assistés" ... Pour construire une société plus juste et conviviale, on a besoin de tous, de toutes les energies et de toutes les intelligences !

Quant à Rocard, je trouve assez pitoyable qu'il se sente honoré de collaborer à la politique économique de ce gouvernement.
Ah mais je suis tout à fait d'accord avec vous Rosalie : si on supprime la solidarité entre générations, c'est la mienne qui en pâtira.
Et c'est justement ce que je condamne chez les vieux qui sont au pouvoir aujourd'hui : ils détruisent méthodiquement, en accord avec leur idéologie capitaliste (avant d'être libérale), cette solidarité : remise en cause du système de retraite, de la Sécu, creusement des déficits dans le budget de l'Etat etc.

Je ne suis pas anti-vieux (j'ai d'ailleurs un très bon ami qui a plus de soixante ans...), et je ne souhaite écarter personne de quoi que ce soit, hein. La moyenne d'âge du parti dans lequel je milite est plus proche de 50 ans que de 20, et il n'y a (presque) que des gens formidables dedans ! Seulement aujourd'hui, les jeunes n'ont pas la parole : un petit graphique fait par mes soins (source INED pour la population totale et Assemblée Nationale pour les députés) est assez éclairant à ce propos, et il est ici.
Chaiitoun, les vieux qui en ont bavé et qui ont fait des grèves et défilé les 1er mai (dont je fais partie) n'ont pas voté Sarko, parce qu'ils n'ont jamais aimé la droite, encore moins les bourgeois qui n'ont eu de cesse que de s'enrichir en écrasant la classe ouvrière. La lutte des classes est morte, finie, terminée. Nous nous sommes "américanisés" depuis les années 90. Et en France, le libéralisme a profité et de la droite et de la gauche .
Les vieux du Front Populaire sont très vieux ou morts, et les sexagénaires 68tards se sont sacrément embourgeoisés. Y'a qu'à suivre l'évolution de Libé pour suivre l'évolution de la France des "seniors"... Les quinqua et les quadra suivent leur route d'ailleurs. Ils se prétendent anti-Sarko et ont voté Bayrou ! Ils voteront Ségo si elle finit par réussir ses magouilles...
Bof !
élections présidentielles 2007

L’étude du vote par âge , en particulier celui d’IPSOS réalisé sur un large échantillon, donne des informations intéressantes. Globalement, plus l’électorat est âgé, plus il vote Nicolas Sarkozy au premier comme au second tour.

"Le nouveau Président de la République doit la netteté de sa victoire au soutien important des électeurs de plus de 60 ans. Il obtient 61% des suffrages des 60-69 ans, 68% chez les plus de 70 ans
. L’hypothèse assez séduisante sur le papier d’un vote féminin acquis à Ségolène Royal est d'ailleurs contredite par l’attractivité de Sarkozy dans cet électorat : les deux tiers des femmes de soixante ans et plus ont voté pour lui.
Plus globalement, le bon score de la candidate socialiste chez les 18-24 ans (58%) ne suffit pas à contrebalancer le vote du "troisième âge", qui était déjà acquis à la droite en 1995 dans les mêmes proportions ; avec le vieillissement de la population, les contingents deviennent néanmoins de plus en plus importants. Nicolas Sarkozy a par ailleurs obtenu de très bons scores en milieu rural (57%), et dans les villes de moins de 100000 habitants (55%). Dans les grandes villes et dans l'agglomération parisienne, Ségolène Royal fait en revanche jeu égal."
Dans mon immeuble (1% patronnal dans le 17e), où il y a une majorité de retraités de plus de 70 ans, je suis en mesure de dire que nous ne sommes que 2 "foyers" à avoir voté (hélas) Ségo au 2e tour (maintenant, j'ai la honte d'oser écrire une chose pareille)...
Deux sur vingt... c'est peu. Il y a bien sûr ceux qui ne votent jamais, disons qu'ils sont 3, voire 4. Ca en fait 14 qui ont dû voter Sarko, dont 2 foyers quadra : des bobos et un flic haut-gradé (ça ne ferait pas un bon 60% ça ?).
Et on sait pourquoi Sarko a fait de bons scores en milieu rural : c'est sa campagne récupératrice des votes FN.
Donc à mort les vieux et les bouseux ;o))) nan, j'rigole... j'ai des ancêtres bouseux !
Eh oui clomani : comme dit doublement notre Président :
" Eh bien, la terre fait partie de cette identité nationale
française. Et cette identité nationale française est constituée notamment par le rapport singulier des Français avec la
terre. Toutes les familles de France ont des grands-parents qui, à un moment ou un autre, ont travaillé la terre.
"
Ben, heu, non, pas chez moi... pas en remontant 4 générations en tout cas... C'est grave docteur?
Moi c'est 4 aussi... parce que mes grands parents étaient ouvrier et modiste d'un côté et fils-à-papa, épicière de l'autre... donc les bouseux étaient les parents de l'ouvrier, et ceux de la modiste... les autres, tous fonctionnaires dans le rail ;o)))...
Ça alors, moi aussi 2 grands-pères dans le rail et mon père aussi. Viens de l'écrire sur un autre forum. :o))
Chez moi non plus, zéro agriculteur ou trice.
Je ne cherchais pas à lancer un sondage, hein! Mais vos réponses confirment bien mon impression: cette phrase aujourd'hui ne correspond à aucune réalité, vu le brassage de populations qu'est ce pays, elle est donc, à mon avis, uniquement là pour faire écho à la terre qui, elle, ne ment pas (contrairement à ces gens qui viennent ici contracter des "mariages blancs ou gris"). Et Sarkozy personnellement ne peut prétendre ignorer que c'est une phrase historiquement fausse.
Florence : oui mais c'est henri "guano" qui l'a écrit et pour lui la tourbe ne ment pas !
rho, vous me l'avez enlevé de la souris, sgd !
Tachez de rester aussi lucide durant toute votre vie!
"AAA"... de Troyes bien sûr !
I;l est vrai qu'il a appris à parler de manière intelligible; je veux bien qu'il ait toutes les qualités que vous lui prêtez.

Mais je n'ai entendu pour ma part, qu'un festival de désinformation. Qui prêtera? montant réel de l'emrunt? combien de tours de passe-passe? Réalité de ce superbe effort pour la Recherche?.....D'accord sur un point : on ne peut pas n'avoir que des pôles d'excellence. L'ennui, c'est que ces pôles sont toujours AU DETRIMENT de tout le reste. J'en ai vu passer de ces projets mirobolans qui se terminaient par des régressions générales : 39 ans au service de l'Instruction Publique.

PS. : bien sûr, écrit par une (presque) aussi vieille que Rocard.
PS2. : Discours rigolo sur les vieux, par les temps qui courent!
'' lémédias '' " grantemprunt " tout ça dans le même paragraphe.

Cher Daniel, cette mode, ce snobisme est vraiment pénible.

Régi
Étonnante cette affection pour Rocard. J'aurais plutôt tendance à le considérer comme un loser. Enfin, peut-être que le fait de se mettre (enfin ?) "au service son pays" peut le rendre sympathique à quelques-uns. Pas à moi. Tous ces passeurs de frontières politiques me dégoûtent.
Passable Premier ministre ? Réparer les atrocités voulues par Chirac en Nouvelle-Calédonies, la grotte d'Ouvéa, ne fut une mince affaire.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.