29
Commentaires

Viré de France 5, Ferney jette l'ancre sur le net

I

Derniers commentaires

Je crains quelques soucis, mais je me trompe peut-être.
bien entendu il faut que ce type d'émissions se développe, mais il y a un risque de concurrence..., je m'explique :

— le but de ces émissions est de faire de l'audience
— pour faire de l'audience, il est fort à parier que ces émissions invitent des personnalités
— comme tel invité aura participé à telle émission... l'autre devra trouver « mieux ».
— les personnalités seront rapidement les mêmes que celles invitées par les rares émissions du petit écran

Personnellement, je voudrais plus d'inconnus... des gens que nous aurions très peu de change d'avoir entendu ailleurs.
Mais malheureusement, les inconnus risquent de ne pas ramener foule...

et concurrence oblige... il faut faire plus « bruyant » que l'autre.

Anthony
Quel vilain titre !
Vive la lecture et bon vent au bateau .
Pas du tout d'accord pour le risque de redondance avec d'autres émissions ! Plus il y en a et mieux c'est ! Pensons au nombre incalculable de VRAIS livres qui sont oubliés et qui meriteraient d'être découverts. Et puis avec ce type d'émissions, pas de danger de se farcir les "mémoires" de pipolles en mal de notoriété ou de politiques dont on n'a que faire !
Et vive internet ! Comme la bagnole, la télé est en phase terminale, tant mieux !
Pourquoi ne pas classer cet article dans la rubrique "ego" ? Quitte a filer un coup de main a un copain, autant assumer !
Pourquoi pas une collaboration @si-Bateau libre avec un complément d'abonnement à 0,50 € ou 1€/mois pour les asinautes qui le souhaitent? Je suis sûre qu'on serait au moins plusieurs milliers intéressés (et/ou à vouloir soutenir l'initiative, même symboliquement).
Bon, après ça pose un léger problème de redondance avec l'émission de Judith, mais est-ce si grave?
Merci à Dan Israël pour l'information. Je suis en train de télécharger les deux émissions et je n'ai vu que les 7 premières minutes de la première.

Première et seule réflexion, pour l'instant : « l'image est belle », écrivait Dan. C'est vrai. Alors à quand une telle qualité pour les émissions d'@SI et les abonnés qui n'ont pas la freebox ?

Dans cette attente d'une amélioration sur la forme, je continue bien sûr à vous suivre tous sur le fond.

@sicalement vôtre.
Bonjour,

Cela ne risque-t-il pas de faire une sacrée concurrence à @si ? surtout que le bateaulibre.net est d'accès justement libre, le site est très léché tout comme la façon de filmer. Mais les ambitions et les moyens sont certes différents...

Cordialement,
WS
Il est écrit: Tout cela devrait changer en septembre, lorsque le site montera en régime

J'espère que ça veut dire que le site actuel du Bateau libre est une structure provisoire, parce que ça fait très cheap pour l'instant... Il manque quand même ne serait-ce qu'un minimum d'intéractivité (c'est ça le ouaibdeuzéro).

Après, je suis toujours très dubitatif sur le modèle de la gratuité qui domine sur Internet [je pense que ça marche sûrement pour certaines formes, mais je ne pense pas que le modèle soit applicable à toutes les inititiatives du vaste ouaibe], et je regrette que Frédéric Ferney ne sache encore comment financer durablement son projet... Nonobstant ces doutes, je souhaite "bon vent" au Bateau libre
Heu, ouais, 615 Mo l'émission, ils ont pas de pitié pour les pauvres 512K!
En toute logique, on va bientôt voir pousser une webTV par Serge Moatti.
Ah, la contagion Schneidermann !

J'ai un souvenir ému de l'émission où Frédéric Ferney avait invité James Ellroy. Une qualité aussi haute, pas étonnant qu'il ait été viré.

J'ai revu FF récemment sur Arte. Il présentait la retransmission de "La Dame de chez Maxim". Je ne l'avais pas trouvé très à l'aise, alors bon vent au nouveau bateau ! :-)
J'ai pris l'ancre sur la tête :
- ça mouline et remouline pour charger l'émission et je me suis découragée après un moment.
- depuis pas mal de temps déjà, j'ai réussi à me faire interdire l'adresse IP sur son blog typepad, encore heureux qu'on a le droit de lire le blog quand même. (c'est parce que je laisse un brouillon en attente, puis j'y reviens, je refais autre chose, j'hésite, ..., et paf je peux plus poster, le même truc que sur le blog d'Abiker, mais je suis distraite j'ai refait la même bêtise deux fois alors que je savais le coup du temps limité).

Donc Ferney et moi.... bah ça colle pas, snif!
Bonne chance M. Ferney.
Ah ben en voilà une émission qui a une musique de générique sympa, juste jazzy ce qu'il faut... C'est pas comme celle de "Dans le texte" !!
Sinon, je trouve intéressant la déclinaisson des émissions sur plusieurs thèmes : littérature jeunesse, scientifique... Ca peut permettre de se former une culture générale dans des domaines où l'on n'est pas expert.
La télé sur internet, c'est une idée grandiose, car elle choisie et pas subie.
Mais - et c'est tout le noeud de la chose - on ne peut pas regarder ce type d'émissions et s'occuper ailleurs en même temps, et donc il va falloir passer aux 30 heures hebdomadaires pour voir tout ça. Partager le travail pour s'éduquer.
Prometteur. L'ancre est une nouvelle fois jetée pour de nouveaux rivages: de fortes chances que j'en sois l'un des Argonautes.
Moi aussi je trouve qu'il y a une petite bise "d@ns le texte" qui souffle par moments sur ce "bateau libre". Frédéric est un pro, il y a une décontraction (naturelle ou travaillée ?) très agréable dans sa façon de s'entretenir avec les auteurs invités. Et lui aussi, comme Judith, atteste qu'il a lu les textes dont on parle, sans ostentation toutefois.

Et puis, parmi les chroniqueurs, il y a un autre Frédéric, c'est Bonnaud, et lui alors je l'adore par dessus tout !
Oui bon vent au capitaine à son nouveau bateau littéraire.
J'ai vu le passage avec Djian la semaine dernière grâce à l'info donnée par une fan de Ferney sur le forum de d@ns le texte, et je me suis régalé.
L'esprit de l'émission est proche de celui de celle de Judith, avec toutefois un piano plus énergique au générique.
Monsieur Ferney a du trouvé du bon dans sa participation trop courte à l'emission de Judith, le modèle dont il s'inspire n'est pas sans rappeler un certain site....
le net deviendrait il un nouveau bastion de résistance pour des animateurs, journalistes rejetés par un système ?
Ce n'est pas pour me deplaire cette dissidence mediatique, ça a un petit coté Radio Londres ! La guerre des media fait rage et le net fait figure de petit nouveau turbulent au milieu du trio presse, radio , télé
je souhaite donc à son bateau libre, un vent favorable !
Ha, une chose encore, on ne vire pas Monsieur Frederic Ferney ! on le remercie avec beaucoup de guillemets !
Quelle bonne nouvelle. Merci Dan.

Le Net l'avenir de l'Homme ?
Nous serons nombreux à monter à bord .
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.